Thibaut Courtois

Cette page est semi-protégée.
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thibaut Courtois
Image illustrative de l’article Thibaut Courtois
Thibaut Courtois avec la Belgique durant la Coupe du monde 2018.
Situation actuelle
Équipe Real Madrid
Numéro 1
Biographie
Nom Thibaut Nicolas Marc Courtois
Nationalité Belge
Naissance (29 ans)
Brée (Belgique)
Taille 2,00 m (6 7)[1]
Période pro. 2009-
Poste Gardien de but
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1997-1999 Bilzerse VV
1999-2008 KRC Genk
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2008-2011 KRC Genk045 0(0)
2011-2018 Chelsea FC154 0(0)
2011-2014 Atlético de Madrid154 0(0)
2018- Real Madrid148 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2010 Belgique -18 ans 004 0(0)
2011- Belgique 093 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Thibaut Courtois, né le à Brée en Belgique, est un footballeur international belge[2]. Il évolue au poste de gardien de but au Real Madrid, club qu'il a rejoint lors du mercato estival 2018. Il est le cinquième gardien le plus cher de l’histoire (35 millions d'euros pour son transfert au Real Madrid). Il est notamment élu meilleur gardien du monde par la FIFA en 2018[3]. Sous le maillot du Real il connaît des débuts difficiles, des périodes de critiques dues à ses performances insuffisantes, avant de reprendre confiance durant la saison 2019-2020 en remportant notamment la Liga.

Recruté en 2011 par le club anglais de Chelsea, il est prêté pendant les trois premières saisons de son contrat à l'Atlético Madrid, avec lequel il remporte en 2014 le championnat d'Espagne et atteint la finale de la Ligue des champions qu'il perd.

Titulaire la plupart du temps en sélection belge depuis 2011[4], il dispute notamment les Coupes du monde 2014 et 2018, ainsi que l'Euro 2016. Prenant part à la Coupe du monde 2018 où son équipe termine à la troisième place, il finit la compétition en étant nommé Meilleur gardien du Mondial[5].

Il est le frère de la volleyeuse internationale belge Valérie Courtois[6].

Biographie

Ascendance

Jeunesse et formation

Thibaut Courtois sous les couleurs du KRC Genk.

Thibaut Courtois naît le à Brée, une ville belge flamande située dans la Province de Limbourg[7] d'un père wallon francophone originaire d'Esneux[8], Thierry Courtois, et d'une mère flamande néerlandophone, Gitte Lambrechts[9]. Ceci explique que sa langue maternelle est le néerlandais mais qu'il porte un nom de famille francophone. Ses deux parents pratiquent le volley-ball, mais l'enfant préfère le football. Il s'initie au jeu dans l'équipe de Bilzen[10]. À l'âge de huit ans, il est repéré par le KRC Genk, effectue un essai et rejoint les équipes de jeunes du club belge néerlandophone[7].

Courtois évolue d'abord au poste d'arrière gauche[11]. Il découvre celui de gardien de but durant un tournoi disputé avec l'équipe des moins de neuf ans, mais redevient joueur de champ jusqu'à l'âge de douze ans. Durant son apprentissage, l'enfant est encouragé par les entraîneurs chargés des gardiens, qui ont décelé son talent. Néanmoins, il subit la concurrence de Koen Casteels, un autre jeune gardien du KRC Genk, et est déçu de ne pas être sélectionné en équipe nationale[7].

Carrière de joueur

KRC Genk (2009-2011)

Le , alors qu'il est âgé de 16 ans, Thibaut Courtois dispute son premier match en professionnel lors d'une rencontre de championnat de Belgique face à La Gantoise. Il est titulaire et les deux équipes se neutralisent ce jour-là (2-2)[12]. Lors de la saison 2010-2011, son entraîneur Franky Vercauteren fait appel à lui en raison des blessures et suspensions subies par les autres gardiens du KRC Genk[7]. Il devient dès lors titulaire dans les buts au terme de laquelle Genk est champion de Belgique lors du match ultime pour le sacre contre le Standard de Liège[13]. Courtois réalise un bon match face au Standard ainsi qu'une bonne saison et est un des acteurs majeurs du titre[14]. Il reçoit d'ailleurs le titre de gardien de but de l'année[12] et le titre de joueur de l'année de KRC Genk, n'ayant encaissé que 32 buts en 40 matchs de championnat et gardé 14 fois ses cages inviolées[15].

Chelsea FC (2011-2018)

Le , un transfert évalué à 9 millions d'euros est conclu par Chelsea, avec un prêt immédiat d'un an à l'Atlético de Madrid. Courtois est sous contrat avec Chelsea jusqu'en après avoir prolongé son contrat pour cinq saisons supplémentaires avec les Blues le jeudi .

Prêt à l'Atlético Madrid (2011-2014)
2011-2012 : Victoire en Ligue Europa

Il s'impose directement comme titulaire indiscutable dans le club des Colchoneros et fait ses débuts le pour l'Atlético de Madrid lors de la victoire 4 buts à 0 en Ligue Europa face au Vitória Guimarães. Trois jours plus tard, il garde ses buts inviolés pour son premier match de Liga face au CA Osasuna au stade Vicente-Calderón. Malheureusement, le , Courtois reçoit son premier carton rouge de sa carrière professionnelle, contre le Real Madrid après avoir accroché Karim Benzema lors du derby madrilène[16].

Au vu de ses prestations, nombreux sont les spécialistes à voir dans le jeune gardien belge un des plus grands gardiens à venir. Lors de sa première saison à Atlético de Madrid, le belge gagne la Ligue Europa après avoir été titulaire lors de 14 matchs dans cette compétition et en ayant encaissé seulement 9 buts. Il participe à la victoire contre l'Athletic Bilbao en finale sur le score de 3 buts à 0.

2012-2013 : Meilleur gardien de Liga, victoire en Coupe d'Espagne

Le , le club anglais annonce que le prêt de Courtois est renouvelé pour une seconde saison[17]. Cette saison 2012-2013 démarre par la Super Coupe d'Europe, qui oppose les Colchoneros à Chelsea. L'Atlético surpasse les Blues et remporte le match 4-1, avec un triplé de Falcao. Thibaut remporte donc le trophée face au club à qui il appartient. Le , il remporte la Coupe du Roi en battant le Real Madrid en finale, au stade Santiago-Bernabéu. Avec une prestation des plus remarquées, notamment quelques parades dont une énorme face à Mesut Özil en prolongations. Les Colchoneros remportent leur 10e Coupe du Roi après 14 années d'attente, sur le score de 2 buts à 1. Il termine la saison 2012-2013 avec 29 matchs sans encaisser de but, soit le meilleur total européen à égalité avec Manuel Neuer qu'il devance cependant au ratio clean sheet par match disputé.

Sa moyenne de but encaissé est de 0,52 par match, également la meilleure moyenne dans les championnats européens. Enfin, il finit deuxième au classement d'invincibilité, avec 891 minutes sans encaisser de but, derrière Salvatore Sirigu du Paris Saint-Germain[18].

2013-2014 : Champion d'Espagne et finaliste de la Ligue des champions
Thibaut Courtois sous les couleurs de l'Atlético Madrid.

Durant l'été 2013, Chelsea décide de renouveler une nouvelle fois le prêt de son gardien qui dispute donc une troisième saison avec le club Colchonero. Les médias annoncent peu après que le jeune gardien est suivi par le FC Barcelone. Après la fin du mercato de , Courtois et son agent (son père) commencent à discuter avec Chelsea, le club à qui il appartient toujours, s'il repart à Chelsea (comme le veut José Mourinho) ou s'il part dans un plus grand club où il sera numéro 1.

Le , il remporte avec l'Atlético Madrid le championnat d'Espagne et pour la deuxième fois consécutive le Trophée Zamora de meilleur gardien du championnat d'Espagne (24 buts encaissés en 37 matchs, soit une moyenne de 0,66 par match). L'Atlético Madrid réalise également un parcours exceptionnel en Ligue des champions. Les Colchoneros atteignent la finale de la compétition le face au rival madrilène : le Real Madrid. Faisant jeu égal dans cette finale, l'Atlético ouvre le score dès la 36e minute de jeu grâce à Diego Godín, bien aidé par une sortie hasardeuse d'Iker Casillas. Le défenseur du Real Madrid, Sergio Ramos réduira les espoirs de l'Atlético de soulever le trophée en égalisant à la 93e minute du match. L'Atlético et Courtois, moins solides physiquement que leurs voisins encaisseront 3 buts supplémentaires et s'inclineront 4 buts à 1. Courtois sera néanmoins élu gardien de l'équipe type de l'édition 2013-2014 par l'UEFA avec l'Allemand Manuel Neuer. À l'issue de son prêt de trois ans, Courtois a remporté à la fin de chaque saison un trophée avec l'Atlético Madrid

Retour à Chelsea (2014-2018)
2014-2015 : Premier titre de champion d'Angleterre
Thibaut Courtois sous les couleurs de Chelsea.

Au terme de la saison 2013-2014, son entraîneur de Chelsea, José Mourinho souhaite faire revenir Thibaut à Londres.

Il rentre donc au club et est directement mis en concurrence avec le gardien emblématique de Chelsea Petr Čech lors des matchs de préparation d'avant-saison. Il est titularisé durant 45 minutes face au Werder Brême où il encaisse 2 buts (score final 0-3). Courtois est titulaire et parvient à garder ses filets inviolés lors de la victoire 2 buts à 0 face à la Real Sociedad.

Il garde donc la confiance du coach portugais qui le titularise d'entrée lors du premier match de Premier League face à Burnley le pour ses grands débuts dans le championnat anglais. Le , Courtois et les Blues officialisent une prolongation de contrat de cinq ans malgré l'intérêt de grands clubs comme le FC Barcelone, le Paris Saint Germain ou encore le Real Madrid. Le gardien belge est donc sous contrat jusqu'en et affirme toujours vouloir jouer avec Chelsea. José Mourinho place le jeune gardien belge titulaire, aux dépens de Petr Čech. Durant toute la saison, il réalise des performances de haut vol, notamment en Ligue des champions face au Paris Saint Germain.

En , il est sacré Sportif belge de l'année[19], et est nominé au Ballon d'or, dont il prend la vingtième place en récoltant 0,51 % des voix. Début 2015, il est élu deuxième meilleur gardien du monde derrière Manuel Neuer et devant David de Gea par l'IFFSH.

Il est sacré champion d'Angleterre le , après une victoire 1 but à 0 face à Crystal Palace. Il s'agit du troisième titre de champion de sa carrière, après le titre en Belgique et en Espagne.

2015-2016 : Saison difficile à l'image de son club

Le départ de Petr Čech pour le rival londonien d'Arsenal FC permet à Courtois d'asseoir son statut de titulaire indiscutable entre les perches des Blues, malgré l'arrivée d'Asmir Begović. Il reçoit cependant un carton rouge dès la première journée de championnat, contre Swansea City, en raison d'une faute sur Bafétimbi Gomis dans la surface de réparation. Son équipe fait finalement match nul (2-2)[20].

En septembre, après seulement trois matchs disputés avec Chelsea ainsi que deux matchs internationaux depuis le début de la saison, il se blesse au genou à l'entraînement[21]. Cette blessure nécessite une intervention chirurgicale, l'éloignant des terrains durant trois mois. Il n'effectue donc son retour qu'en décembre, à Stamford Bridge, lors de la réception de Bournemouth. Chelsea s'incline 0-1. Deux semaines plus tard, les résultats en demi-teinte obtenus par les champions en titre lors des seize premières journées entraînent le limogeage de José Mourinho au profit de l'entraîneur néerlandais Guus Hiddink. Courtois est de nouveau exclu lors de la 34e journée de championnat, contre Manchester City (défaite 0-3).

Sans être en mesure de défendre son titre acquis la saison précédente, Chelsea termine à la dixième place du championnat. Pour la première fois depuis ses premières titularisations avec le KRC Genk, il ne remporte aucun titre durant la saison.

2016-2017 : Deuxième titre de champion d'Angleterre, meilleur gardien du championnat

Juste après l'Euro 2016, l'entraîneur italien Antonio Conte devient le nouvel entraîneur de Chelsea. Il renouvelle la confiance accordée à Thibaut Courtois par ses prédécesseurs. Alors que les débuts de saison sont difficiles, avec une huitième place à l'issue de la défaite sur le terrain d'Arsenal 3 buts à 0, Chelsea accède à la première place du championnat et ne la cède plus. Courtois dispute 36 matchs de championnat et participe à la finale de Coupe d'Angleterre perdue 2 buts à 1 face à Arsenal[22].

Il est sacré champion avec Chelsea à l'issue de la victoire contre West Bromwich Albion, lors de la 36e journée. Grâce à ses seize matchs sans encaisser de but, Courtois reçoit le Prix du meilleur gardien du championnat, succédant ainsi à son ancienne doublure Petr Čech.

2017-2018

Lors de la saison 2017-2018, Thibaut Courtois est titulaire la majeure partie de la saison. En ouverture de la saison, les Blues s'inclinent aux tirs au but lors du Community Shield face à Arsenal, le . Chelsea est également éliminé par les Gunners lors des demi-finales de la League Cup. En Ligue des champions, Chelsea est éliminé en huitième de finale par le FC Barcelone. En championnat, Chelsea termine à la cinquième place et ne se qualifie pas pour la prochaine édition de la Ligue des champions.

Real Madrid (depuis 2018)

Saison 2018-2019 : un abîme de critiques

Le , après avoir passé quatre saisons au Chelsea FC, Thibaut Courtois signe au Real de Madrid pour une durée de six ans. Son transfert atteint une somme environnant les 40 millions d’euros et prend ainsi le numéro 25 du club merengue. Le , il devient champion de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2018 organisée aux Émirats arabes unis. Sa première saison au Real est compliquée voire désastreuse, il encaisse 27 buts lors de ses 21 premiers matchs, son pire total depuis la saison 2011-2012. Ces mauvais résultats sont sûrement dû au fait que le Real Madrid a vendu sa superstar Cristiano Ronaldo, qui était un repère pour le Real. Comme pour la saison 2015-2016, Courtois ne remporte finalement aucun trophée majeur.

Saison 2019-2020 : de l'ombre à la lumière

Cependant, le début est loin d'être facile. Lors de la pré-saison, Courtois encaisse 14 buts en 4 matchs, dont 7 contre l'Atlético de Madrid.

Lors du début de saison officiel, il encaisse pas moins de 9 buts en 5 matchs, sa prestation contre le Paris Saint-Germain est critiquée vivement par de nombreux journaux. Le , Courtois effectue une piètre prestation contre Club de Bruges ayant encaissé 2 buts évitables et est remplacé par Alphonse Areola à la mi-temps. Zinédine Zidane dira en conférence de presse qu'il souffrait de violents maux de ventres qui l'empêchaient d'être maximum de ses capacités. Le contre le RCD Majorque, il encaisse un nouveau but qui le met encore une fois sous le feu des critiques.

Après ce match, sa renaissance commence. Sous l'effet d'une équipe qui a repris la confiance qui lui manquait, il réalise des prestations de haute volée et bat le record de clean-sheets consécutifs de Keylor Navas, en gardant sa cage inviolée 4 matchs consécutifs. Il s'illustre notamment le contre Valence CF, en montant sur un corner, il manque d'égaliser de la tête mais son coup d'éclat profite à Karim Benzema qui égalise à la dernière minute. Lors du Clasico le au Camp Nou , il garde sa cage inviolée.

Lors de la Supercoupe d'Espagne, il n'encaisse qu'un but, un penalty lors de la demi-finale contre le Valence CF. Sa finale est réussie, parant lors les tirs au but de Saúl Ñíguez et Thomas Partey. Ses prestations sont telles qu'on lui décerne le prix du meilleur joueur du mois de janvier en Liga. Il devient ensuite le premier gardien étranger à garder sa cage inviolée lors du Derby de Madrid puis lors du Clasico. Lors de la reprise du championnat, il réalise de bonnes performances, encaissant seulement 4 buts en 10 matchs, et en gardant sa cage inviolée pendant 500 minutes (plus de 5 matches). Il réalise alors 18 clean-sheets en 34 matches de championnat et encaisse 20 buts.

Saison 2020-2021 : l'affirmation de la muraille

Elle est sûrement l'une des meilleures saisons du portier belge, malgré le fait qu'elle soit au final vierge de titre pour le Real de Madrid. En effet, il réalise un bon début de saison en réalisant 3 clean-sheets lors de ses quatre premiers matchs de la saison 2020-2021 en Liga, tout en livrant des prestations cruciales dans le Clasico ou le Derby de Madrid. Puis, malgré le fait qu'il encaisse des buts, il réalise des prestations de haute-volée en Ligue des champions 2020-2021 face à des adversaires comme l'Inter Milan ou le Borussia Mönchengladbach en phase de groupes. Le seul point noir est une bévue en Liga face au Deportivo Alavés, une mauvaise relance offre une passe décisive à l'attaquant Joselu. Cependant, cela n'altère pas ses performances qui seront toujours aussi complètes. De nouveau en Ligue des Champions, il se montre décisif en huitièmes de finale au match aller face à l'Atalanta Bergame, en gardant sa cage inviolée (victoire 0-1). En quarts de finale contre Liverpool FC, il se montre décisif sur les deux confrontations en écœurant avec l'aide de sa défense certains des meilleurs attaquants européens comme Mohamed Salah ou encore Sadio Mané. Cependant, en demi-finale face à son ancien club, le Chelsea FC, il ne peut empêcher l'élimination de son équipe. Le meilleur match de sa saison, c'est sans doute celui face au Getafe CF, car il multiplie les parades, gardant le score de 0-0 et est élu King of the Match. En tout cette saison, Courtois aura disputé 50 match et aura encaissé 43 buts, soit un ratio de 0,86 but par match, mais aura surtout rendu 21 cleans-sheets, une des meilleures performances en Europe.

Saison 2021-2022

Le 16 août 2021, Thibaut Courtois prolonge son contrat avec le Real Madrid jusqu'en 2026[23].

En sélection

Thibaut Courtois effectuant une parade lors du match contre le Brésil durant la Coupe du monde 2018.

Courtois est convoqué pour la première fois avec l'équipe de Belgique en et fait ses débuts le mois suivant lors d'un match amical 0-0 contre la France au Stade de France, ce qui fait de lui le plus jeune gardien de but de l'équipe nationale belge[24].

Coupe du monde 2014

Courtois joue tous les matchs de qualifications pour la Coupe du monde 2014, avec l'équipe de Belgique, cette dernière se qualifiant ainsi pour son premier grand tournoi depuis la Coupe du monde 2002[25]. Tout au long de ces éliminatoires, le Belge garde ses buts inviolés six matchs sur dix.

Le , Courtois est appelé par le sélectionneur belge Marc Wilmots en vue de participer à la Coupe du monde 2014[26]. Lors du tournoi, il dispute les cinq matches avec l'équipe de Belgique, commençant par une victoire 2 buts à 1 contre l'Algérie à Belo Horizonte pour s'achever par une défaite 1 but à 0 face à l'Argentine.

Euro 2016

Courtois joue tous les matchs de qualification pour l'Euro 2016, ce qui permet à la Belgique de se qualifier pour la première fois depuis 16 ans[27]. Cependant, il manque les deux derniers matchs à cause d'une blessure.

Lors du tournoi, Courtois et ses coéquipiers arrivent en quart de finale, où ils s'inclinent face au Pays de Galles. Par la suite, Courtois laisse entendre aux médias que le sélectionneur belge Marc Wilmots est responsable de la défaite et déclare aussi que cette défaite est la « plus grande déception » de sa carrière[28].

Coupe du monde 2018

Courtois joue tous les matchs au cours de la compétition. Lors du troisième match de poule contre l’Angleterre, la majorité des titulaires ayant été laissés au repos car l'équipe était assurée de sa qualification pour la suite de la compétition et qu'elle ne trouvait pas avantage à finir première du groupe, il hérite du brassard de capitaine devenant ainsi le 88e joueur ayant été capitaine des Diables Rouges. L'équipe belge finira par l'emporter 1-0 grâce à un but d'Adnan Januzaj.

Courtois se distingue par ses arrêts lors du quarts-de-finale contre le Brésil et lors de la demi-finale contre la France.

Un jour avant la finale France-Croatie, la Belgique affronte l'Angleterre pour la « petite finale » et décroche finalement la troisième place de la Coupe du monde, soit sa meilleure position dans cette compétition éclipsant ainsi le record de 1986 (quatrième place pour les Diables Rouges). Il obtiendra le titre de « meilleur gardien du mondial » à la suite de ses performances dans ce tournoi[29].

Vie privée

Thibaut Courtois a eu une relation de plusieurs années avec une espagnole, Marta Domínguez. Il se sépare d'elle en .

Durant sa relation avec Marta, il aura deux enfants, une fille, Adriana, née le et un fils, Nicolás, né le [30].

Thibaut Courtois parle le néerlandais (sa langue maternelle), le français (langue de son père), l'anglais et l'espagnol.

Statistiques

Statistiques de Thibaut Courtois au [31]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe du monde des clubs Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
2008-2009 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 1 0 0 0 - - - - - - - - - - - 1 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 0 0 0 0 - - - - C3 0 0 - - - - 0 0
2010-2011 Drapeau de la Belgique KRC Genk Jupiler Pro League 40 0 1 0 - - - - C3 3 0 - - - - 44 0
Sous-total 41 0 1 0 - - - - - 3 0 - - - - 45 0
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid (prêt) Liga 37 0 0 0 - - - - C3 15 0 - - - - 52 0
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid (prêt) Liga 37 0 8 0 - - - - C3 0 0 1 0 - - 46 0
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid (prêt) Liga 37 0 5 0 - - 2 0 C1 12 0 - - - - 56 0
Sous-total 111 0 13 0 - - 2 0 - 27 0 1 0 - - 154 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 32 0 0 0 2 0 - - C1 5 0 - - - - 39 0
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 23 0 3 0 0 0 1 0 C1 3 0 - - - - 30 0
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 36 0 3 0 0 0 - - - - - - - - - 39 0
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC Premier League 35 0 1 0 1 0 1 0 C1 8 0 - - - - 46 0
Sous-total 126 0 7 0 3 0 2 0 - 16 0 - - - - 154 0
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 27 0 1 0 - - - - C1 5 0 - - 2 0 35 0
2019-2020 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 34 0 - - - - 2 0 C1 7 0 - - - - 43 0
2020-2021 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 38 0 - - - - 1 0 C1 12 0 - - - - 51 0
2021-2022 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 14 0 - - - - 0 0 C1 5 0 - - - - 19 0
Sous-total 113 0 1 0 - - 3 0 - 29 0 - - 2 0 148 0
Total sur la carrière 388 0 22 0 3 0 7 0 - 76 0 1 0 2 0 499 0

En équipe nationale

Statistiques de Thibault Courtois au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B M B M B M B
2011-2012 Drapeau de la Belgique Belgique - - - 0 0 2 0 2 0
2012-2013 Drapeau de la Belgique Belgique - - - 1 0 7 0 8 0
2013-2014 Drapeau de la Belgique Belgique Coupe du monde 2014 5 0 3 0 4 0 12 0
2014-2015 Drapeau de la Belgique Belgique - - - 6 0 3 0 9 0
2015-2016 Drapeau de la Belgique Belgique Euro 2016 5 0 2 0 4 0 11 0
2016-2017 Drapeau de la Belgique Belgique - - - 6 0 1 0 7 0
2017-2018 Drapeau de la Belgique Belgique Coupe du monde 2018 7 0 4 0 4 0 15 0
2018-2019 Drapeau de la Belgique Belgique Ligue des nations 4 0 4 0 1 0 9 0
2019-2020 Drapeau de la Belgique Belgique - - - 5 0 - - 5 0
2020-2021 Drapeau de la Belgique Belgique Ligue des nations+Euro 2020 2+5 0+0 2 0 1 0 10 0
2021-2022 Drapeau de la Belgique Belgique Ligue des nations 2 0 3 0 - - 5 0
Total sur la carrière 30 0 36 0 27 0 93 0

Palmarès

En club

Thibaut Courtois est formé au KRC Genk avec qui il est champion de Belgique en 2011.

Il rejoint en 2011 le Chelsea FC qui le prête trois saisons consécutives à l'Atlético Madrid. Sous les couleurs madrilènes, il est champion d'Espagne en 2014 et remporte la Coupe d'Espagne en 2013. Mais le club brille également sur le plan continental en remportant la Ligue Europa en 2012 puis en étant finaliste de la Ligue des champions en 2014. Il remporte également la Supercoupe d'Europe en 2012.

De retour en Angleterre, il est champion d'Angleterre en 2015 et 2017. Il est sur le banc lors de la finale de la Coupe de la Ligue anglaise en 2015. Il remporte lors de sa dernière saison la FA Cup en 2018, il est aussi finaliste de cette même coupe en 2017.

Avec le Real Madrid, il remporte la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2018. Il est vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2020. Il est champion d'Espagne en 2020.

Sélection nationale

Distinctions personnelles

Références

  1. « Courtois », sur Real Madrid (consulté le )
  2. « Fiche de Thibaut Courtois », sur RBFA.be
  3. « Thibaut Courtois est le "Meilleur gardien" de la saison selon la FIFA », sur RTBF Sport, (consulté le ).
  4. « Statistiques de Courtois en sélection belge », transfermarkt.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Thibaut Courtois élu meilleur gardien du Mondial », sur RTBF Sport, (consulté le ).
  6. « La libéro belge se fait une place dans l'ombre de son frère », FIVB,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. a b c et d (en) Kristof Terreur, « Chelsea’s Thibaut Courtois: from clumsy boy to top of the world », The Observer,
  8. « Thibaut Courtois: «Je suis très fier et très heureux d'être Belge» », sur plus.lesoir.be (consulté le )
  9. « Thibaut Courtois: «Je suis très fier et très heureux d’être Belge» », sur lesoir.be (consulté le )
  10. Nathalie Dumont, « Courtois, l’affaire de famille », La Libre Belgique,
  11. « Quand Thibaut Courtois jouait... back gauche », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. a et b « Feuille de match KRC Genk-La Gantoise », transfermarkt.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Genk champion pour un demi point », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Perisic sacré "Footballeur Pro de l'année" », DH.be,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Statisitiques de Thibaut Courtois pour la saison 2010-2011 », transfermarkt.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « L'exclusion de Courtois: "Benzema a été rusé" », 7 sur 7,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. (en) Courtois to stay in Spain, chelseafc.com, 4 juillet 2012.
  18. Courtois, toujours plus fort, www.dhnet.be, 1er juin 2013
  19. Thibaut Courtois et Nafi Thiam sacrés "sportifs de l'année"
  20. « Feuille du match Chelsea FC - Swansea City », sur transfermarkt.fr
  21. Thibaut Courtois s'est blessé au genou à l'entraînement
  22. « Feuille du match Arsenal FC - Chelsea FC », sur transfermarkt.fr
  23. « Thibaut Courtois prolonge au Real Madrid jusqu'en juin 2026 », sur www.lequipe.fr,
  24. « Courtois: "Je veux être le n°1" », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  25. « Lukaku envoie les Diables au Brésil », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. « Wilmots appelle 24 joueurs, avec Origi et Januzaj, sans Simons », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. « Euro-2016: la Belgique se qualifie facilement en Andorre », RTL Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. « Courtois: "J'ai dit ce que je pensais dans le vestiaire" », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. La rédaction, « Mbappé meilleur jeune, Modric meilleur joueur… Le palmarès complet du Mondial 2018 », sur tf1.fr, (consulté le ).
  30. thibaut-courtois-le-footballeur-separe-de-sa-fiancee-enceinte-de-8-mois
  31. « Fiche de Thibaut Courtois », sur footballdatabase.eu.
  32. Matias Suarez, Soulier d'Or 2011, www.7sur7.be, le 11 janvier 2011.
  33. Golden Boy : Isco préféré à Courtois sur le site de la RTBF, le 22 décembre 2012.
  34. Thibaut Courtois remporte le Trophée Zamora sur le site de la RTBF, le 1er juin 2013.
  35. Le Soulier d'or 2013 revient à Thorgan Hazard, sudinfo.be
  36. Courtois meilleur gardien de la Liga
  37. Thibaut Courtois: "La barre est placée plus haut la saison prochaine" sur le site de La Dernière Heure, le 22 mai 2011.
  38. « Kane en haut du classement, Mina crève l’écran », sur fifa.com,
  39. La Fan Dream Team

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :