French bee — Wikipédia Aller au contenu

French bee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis French Bee)
French Bee
Logo de cette compagnie
IATAOACIIndicatif d'appel
BF FBU FRENCH BEE
Repères historiques
Date de création 2016
Fondateur Jean-Paul Dubreuil
Généralités
Basée à Aéroport de Paris-Orly
Autres bases Aéroport de La Réunion-Roland-Garros
Programme de fidélité -
Alliance Skyblue
Taille de la flotte 6
Nombre de destinations 8
Siège social Drapeau de la France Bellevigny
Société mère Groupe Dubreuil
Société sœur Air Caraïbes
Effectif 268 (2019)
Dirigeants Christine Ourmières-Widener
Site web www.frenchbee.com
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation339 403 800  (2022)
Résultat net en diminution−9 924 600  (2022)

French bee, anciennement French blue[1], est une compagnie aérienne à bas prix française créée en 2016. Elle exploite des vols long-courriers entre la France et des destinations touristiques. Sa base opérationnelle est située à l'aéroport Paris-Orly et son siège social est installé à Belleville-sur-Vie (Vendée).

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie commence ses activités en 2016. Elle est créée par le Groupe Dubreuil, propriétaire d'Air Caraïbes. L'A330-300 de French bee a effectué son premier vol commercial le 1er juillet 2016 pour le compte d'Air Caraïbes sous le code TX540, reliant Paris (France métropolitaine) à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)[2]. Le premier vol commercial sous sa propre marque a eu lieu le à destination de Punta Cana (République dominicaine)[3]. Elle propose jusqu'à dix vols par semaine vers La Réunion depuis le [4]. Les vols de French bee sont assurés en partage de code avec Air Caraïbes[5].

Le premier Airbus A350-900, immatriculé F-HREU (en lien avec la desserte de la Réunion), est aussi le premier A350 exploité par une compagnie à bas prix. Son premier vol commercial a eu lieu le à destination de Saint-Denis (La Réunion)[6],[7].

À la fin de , la compagnie est renommée provisoirement French (au lieu de French blue) en raison d'un possible conflit juridique avec une compagnie aérienne américaine ayant un nom proche[8]. Le , la compagnie s'appelle désormais French Bee afin d'éviter de longs échanges juridiques avec la compagnie aérienne américaine Jet Blue, qui contestait l'ancien nom[9].

Le , French Bee réalise son 1er vol commercial entre Paris-Orly Sud et Papeete en Polynésie française, via San Francisco aux États-Unis[10].

Pour l'année 2018, French Bee aurait enregistré plus de 350 000 passagers, plus du double par rapport à l'année précédente (168 000)[11].

Le 12 mai 2020, French Bee réalise le vol domestique le plus long du monde, en reliant Tahiti-Faaa et Paris Orly. Le vol a été réalisé en A350-900, d'une durée de 16h49 et long de 16 129 km[12].

Le 22 décembre 2022, les syndicats annoncent lancer une grève pour protester contre les rémunérations et les conditions de travail au sein de la compagnie[13]. La grève est ensuite reconduite jusqu'au 2 janvier 2023[14].

Destinations[modifier | modifier le code]

Airbus A350 F-HREV à l'aéroport de Paris-Orly.

French bee dessert les destinations suivantes :

Base
Future
Ville Pays AITA OACI Aéroport Notes Réf.
Paris Drapeau de la France France ORY LFPO Paris-Orly Base
Saint-Denis Drapeau de la France La Réunion RUN FMEE La Réunion-R. Garros [4]
Papeete Drapeau de la France Polynésie française PPT NTAA Tahiti-Faaa [15],[16]
San Francisco Drapeau des États-Unis États-Unis SFO KSFO San Francisco [15],[16]
Miami Drapeau des États-Unis États-Unis MIA KMIA Miami [15],[16]
Punta Cana Drapeau de la République dominicaine République dominicaine PUJ MDPC Punta Cana [15],[16]
Newark Drapeau des États-Unis États-Unis EWR KEWR

Newark-Liberty

[17],[18]
Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis LAX KLAX

Los Angeles

Fin 2018, le président du Conseil départemental de Mayotte a appelé French Bee à desservir le département[19].

Le , lors de la présentation des résultats de French Bee de 2018, ses dirigeants ont annoncé vouloir ouvrir une nouvelle ligne par an[20].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de French Bee est entièrement composée d'Airbus A350 [21] : réputé pour son aérodynamisme avancé, son efficacité énergétique et son utilisation de matériaux composites.

Flotte de French Bee
Avion En service Commandes Passagers Immatriculation
P E Total
Airbus A350-900 4 - 35 376 411 F-HREU[22],

F-HREV[23],

F-HREY[24],

F-HREN[25]

Airbus A350-1000 2 - 40 440 480 F-HMIX

F-HMIB[26]

Total 6 -

Flotte historique[modifier | modifier le code]

French Bee a exploité un Airbus 330-300 immatriculé F-HPUJ de 2016 à 2019. Il a été le premier appareil de sa flotte. Il a été transféré à Air Caraïbes en 2019[24].

French Bee est en première position du classement mondial des compagnies qui émettent le moins de CO2 en 2022, en raison de sa flotte actuellement constituée à 100 % d'Airbus A350, plus économes en carburant que les avions de génération antérieure[27].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 24 novembre 2017 modifiant l'arrêté du 28 juin 2016 portant octroi d'une licence d'exploitation de transporteur aérien au profit de la société French blue et l'arrêté du 7 juillet 2016 relatif à l'exploitation de services de transport aériens par la société French blue
  2. « French Bee: premier vol commercial pour Air Caraïbes », sur air-journal.fr, (consulté le )
  3. « Air Caraïbes inaugure "French bee" sa compagnie low cost long courrier », sur la1ere.francetvinfo.fr,
  4. a et b « La low cost French Blue veut changer la donne à La Réunion » (consulté le )
  5. « PARTENARIAT AÉRIEN », sur www.aircaraibes.com (consulté le )
  6. François Duclos, « French bee pose son A350 à La Réunion », sur www.air-journal.fr, (consulté le )
  7. « French blue : arrivée du nouvel avion à La Réunion », sur Linfo.re (consulté le ).
  8. Valentine Bluet, « FRENCH BLUE va changer de nom pour « FRENCH » », sur radio1.pf, (consulté le )
  9. Bruno Tredevic, « French Blue se rebaptise French Bee pour desservir les Etats-Unis. », sur lesechos.fr, (consulté le )
  10. « Le premier French Bee s'est posé à Tahiti », sur la1ere.francetvinfo.fr (consulté le )
  11. TREVIDIC Bruno, « French Bee applique sa recette du low cost long-courrier à la française », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  12. « 16.129 km en 16h49: la compagnie French bee bat le record du plus long vol domestique du monde sans escale », sur BFM BUSINESS (consulté le )
  13. « Transports : la grève se prolonge à French Bee mais toujours aucune annulation de vol », Sud Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le )
  14. « La grève d'hôtesses et stewards de la compagnie French bee prolongée d'une semaine », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  15. a b c et d Fabrice Gliszczynski, « La low-cost long-courrier French Blue se lance sur Tahiti », sur www.latribune.fr,
  16. a b c et d « French Blue veut se faire appeler "French" », sur www.deplacementspros.com, (consulté le )
  17. Bruno Trévidic, « French bee s'invite dans la cour des grands avec l'ouverture d'un Paris/New York », sur lesechos.fr, Les Echos, (consulté le )
  18. Didier Forray, « French bee repousse l'ouverture de sa ligne Paris-New York », sur ©New York, (consulté le )
  19. DUPUIS Alain, « French Bee troisième compagnie à Réunion Roland-Garros », Clicanoo,‎ (lire en ligne)
  20. GEORGES Pierre, « French Bee veut grandir au rythme d'une nouvelle ligne chaque année », TourMag,‎ (lire en ligne).
  21. « Immatriculation des aéronefs », sur www.ecologie.gouv.fr/immatriculation-des-aeronefs (consulté le )
  22. Alain Dupuis, « Le premier A350 de French Bee se fait une beauté à Toulouse », sur www.clicanoo.re, (consulté le )
  23. « French Bee communique sur son arrivée en Polynésie à partir de mai 2018 », sur www.tntv.pf,
  24. a et b Thierry Blancmont, « French bee mise sur sa flotte 100% A350 », sur air-journal.fr,
  25. (en) « F-HREN French bee Airbus A350-900 », sur www.planespotters.net (consulté le )
  26. Jean-Tenahe FAATAU, « Aérien : French bee reçoit son 2ème A350-1000 qui desservira La Réunion » Accès libre, sur outremers360.com, (consulté le )
  27. « Aviation. La compagnie vendéenne French bee est la moins polluante au monde », Ouest France, (consulté le ).