Stade Rochelais : un match délocalisé à Angers fin août pendant les travaux à Marcel Deflandre
Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Stade Rochelais : un match délocalisé à Angers fin août pendant les travaux à Marcel Deflandre

Par

Vincent Merling était l'invité de France Bleu La Rochelle samedi soir avant la victoire écrasante face à Bordeaux 36 à 6. Le président du Stade Rochelais a confirmé qu'à la rentrée, un match allait être délocalisé à Angers pendant les travaux à Marcel Deflandre. On vous explique.

Vincent Merling, président du Stade Rochelais depuis 1991. Vincent Merling, président du Stade Rochelais depuis 1991.
Vincent Merling, président du Stade Rochelais depuis 1991. © AFP - GAIZKA IROZ

En avant match, invité de France Bleu La Rochelle, Vincent Merling souhaitait voir son équipe s'imposer pour la première fois au Matmut Atlantique. Si le Stade Rochelais avait déjà réussi à l'emporter à Bordeaux à Chaban Delmas, en revanche, à chaque délocalisation au Matmut, les maritimes n'avaient jamais trouvé la clef. Cette fois, c'est fait, avec un cinglant 36 à 6.

Publicité
Logo France Bleu

Au micro de France Bleu La Rochelle, le président du Stade Rochelais a par ailleurs donné quelques détails sur la nouvelle tribune Charente-Maritime ( tribune présidentielle ) qui sera quasi complètement rénovée pendant plusieurs mois. Avec la coupe du monde de rugby, le club bénéficie d'une "plage" de travail conséquente pour réaliser ces lourds travaux, mais même si plus de quatre mois sont disponibles pour faire sortir de terre la nouvelle tribune, le club sera tout de même obligé de reprendre le championnat sans avoir terminé le chantier. Voici le calendrier :

Le stade Raymond Kopa à Angers a été choisi pour une délocalisation

Comme il se fait habituellement, une demande a été faite à la ligue nationale pour pouvoir jouer plusieurs matchs à l'extérieur au début de la saison. Cela, c'est validé par la LNR, mais voici comment va s'articuler le début de saison 2023-2024 pour le Stade Rochelais :

  • 1ère journée : match à l'extérieur
  • 2ème journée : match délocalisé à Angers au stade Raymond Kopa
  • 3ème journée : match à l'extérieur
  • 4ème journée à Marcel Deflandre, mais avec des travaux de finalisation sur la nouvelle tribune
  • 5ème journée à l'extérieur
  • 6ème journée à l'extérieur

Pour Vincent Merling :"Nous avions bien pensé à une délocalisation à Nantes, mais avec la coupe du monde de rugby, ce n'était pas possible. Alors, après avoir visité le stade d'Angers, et rencontré les dirigeants du SCO, notre choix s'est porté vers le stade Raymond Kopa pour une délocalisation programmée à la deuxième journée."

La logistique reste encore à être peaufinée pour accompagner au mieux les supporters maritimes qui feront le déplacement. Un peu plus de deux heures pour se rendre par la route à Angers. On peut imaginer que des cars seront mis en place pour amener à Angers le plus grand nombre de supporters maritimes.

Selon le calendrier prévisionnel de la LNR, le championnat reprendrait le week end du samedi 19 et 20 août. La délocalisation à Angers s'effectuerait le 26 ou le 27 août. La troisième journée se jouerait début septembre. Le Top 14 restera ensuite en pause la durée de la coupe de monde de rugby. Pour une reprise programmée, le dimanche 29 octobre, le lendemain de la finale de la coupe du monde.

Une tribune qui selon Vincent Merling permettra aussi d'avoir 700 abonnés supplémentaires. "Il y aura un grand espace VIP, avec un réceptif avec une vue panoramique sur le stade. On va gagner quelques places en plus dans le stade pour porter la capacité à plus de 16500 places. L'idéal serait un stade de 20 000 places, mais là ..."

Extension possible dans les virages de Marcel Deflandre

Difficile de pousser les murs dans un stade Marcel Deflandre installé au cœur du quartier Portneuf. La seule marge d'extension est possible dans les virages côté sud, avec une jonction de la tribune Charente-Maritime et celle d'Apivia, mais aussi une jonction entre Portneuf et Apivia. Depuis son titre de Champion d'Europe, le Stade Rochelais draine de plus en plus de supporters.

Pour Laurent Marti, le président de l'UBB :"Pour la délocalisation au Matmut, il y avait plus de 42 000 spectateurs**, mais on avait la possibilité de remplir un stade de 50 000 places avec une demande très forte**."

Publicité
Logo France Bleu