Championnat de France féminin de football 2020-2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Division 1
2020-2021
Description de l'image D1 Arkema.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 47e
Lieu(x) Drapeau : France France
Date du au
Participants 12
Matchs joués 132
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 2020-2021

Palmarès
Tenant du titre Olympique lyonnais
Promu(s) en début de saison GPSO 92 Issy
Le Havre AC

Navigation

La saison 2020-2021 de Division 1 est la 47e édition du championnat de France féminin de football. Le premier niveau du championnat féminin oppose douze clubs français en une série de vingt-deux rencontres jouées durant la saison de football. La compétition débute en et s'achève en .

Les trois premières places du championnat sont qualificatives pour la Ligue des champions féminine de l'UEFA alors que les deux dernières places sont synonymes de relégation en Division 2.

Participants[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs d'Île-de-France
engagés dans le championnat.

Ce tableau présente les douze équipes qualifiées pour disputer le championnat 2020-2021. On y trouve le nom des clubs, le nom des entraîneurs et leur nationalité, l'année de la dernière montée au sein de l'élite, leur classement de la saison précédente, le nom des stades ainsi que la capacité de ces derniers.

Lors de l'exercice précédent, le GPSO 92 Issy (ex-FF Issy) et Le Havre AC ont gagné le droit d'évoluer dans cette compétition après avoir fini premier de leurs groupes respectifs de seconde division à la suite de l'arrêt du championnat en raison de la pandémie relative au COVID-19[1].

Club Dernière
montée
Classement
2019-2020
Entraîneur Stade principal[note 1] Capacité Nombre
de saisons
en D1
Olympique lyonnais 1977 1er Drapeau : France Jean-Luc Vasseur Groupama OL Training Center, Décines-Charpieu 1 524 43
Paris Saint-Germain 2001 2e Drapeau : France Olivier Echouafni Stade Jean-Bouin, Paris
Stade Georges-Lefèvre, St-Germain-en-Laye
20 000
2 164
33
Girondins de Bordeaux 2016 3e Drapeau : Espagne Pedro Martínez Losa Stade Sainte-Germaine, Le Bouscat 7 000 4
Montpellier HSC 1997 4e Drapeau : France Frédéric Mendy Stade Bernard-Gasset - Terrain d'honneur Mama-Ouattara, Montpellier 1 280 27
Paris FC 1979 5e Drapeau : France Sandrine Soubeyrand Stade Robert-Bobin, Bondoufle 18 845 42
EA Guingamp 2006 6e Drapeau : France Frédéric Biancalani Stade de l'Akademi EA Guingamp, Pabu 1 960 39
FC Fleury 91 2017 7e Drapeau : France David Fanzel Stade Walter-Felder, Fleury-Mérogis 1 000 3
Stade de Reims 2019 8e Drapeau : France Amandine Miquel Stade Louis-Blériot, Bétheny 500 13
Dijon FCO 2018 9e Drapeau : France Yannick Chandioux Stade des Poussots, Dijon 498 2
ASJ Soyaux 2013 10e Drapeau : France Sébastien Joseph
Drapeau : France Laurent Mortel
Stade Camille-Lebon, Angoulême
Stade Léo-Lagrange, Soyaux
6 500
385
40
GPSO 92 Issy 2020 1er (groupe A) (D2) Drapeau : France Yacine Guesmia
Drapeau : France Camillo Vaz
Stade Le Gallo, Boulogne-Billancourt 2 000 2
Le Havre AC 2020 1er (groupe B) (D2) Drapeau : France Thierry Uvenard
Drapeau : France Michaël Bunel
Stade Océane, Le Havre 25 000 0
Légende des couleurs

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
ASJ Soyaux Drapeau : France Sébastien Joseph Démission[2] 31 octobre 2020 11e Drapeau : France Laurent Mortel[3] (intérim) 31 octobre 2020
Le Havre AC Drapeau : France Thierry Uvenard Consentement mutuel[4] 19 décembre 2020 12e Drapeau : France Michaël Bunel[5] 30 décembre 2020
GPSO 92 Issy Drapeau : France Yacine Guesmia Renvoi[6] 18 février 2021 11e Drapeau : France Camillo Vaz[7] 22 février 2021

Compétition[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point.

Les critères utilisés pour départager les équipes en cas d'égalité au classement sont les suivants[8] :

  1. plus grand nombre de points dans les confrontations directes ;
  2. plus grande différence de buts particulière ;
  3. plus grande différence de buts générale ;
  4. plus grand nombre de buts marqués ;
  5. rencontre supplémentaire sur terrain neutre avec, éventuellement, l'épreuve des tirs au but.

Classement[modifier | modifier le code]

Source : Classement officiel sur le site de la FFF.

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 49 17 16 1 0 71 2 +69
2 Olympique lyonnais T 45 16 14 0 1 55 5 +50
3 Girondins de Bordeaux 38 18 12 2 4 45 18 +27
4 Paris FC 25 16 7 4 5 28 25 +3
5 EA Guingamp 24 17 7 3 7 22 23 -1
6 Montpellier HSC 24 18 7 3 8 22 31 -9
7 Stade de Reims 23 18 7 2 9 30 36 -6
8 Dijon FCO 23 18 7 2 9 21 30 -9
9 FC Fleury 91 22 17 6 4 7 15 28 -13
10 ASJ Soyaux 11 18 3 2 13 10 72 -62
11 GPSO 92 Issy P 10 17 3 1 13 9 61 -52
12 Le Havre AC P 5 18 1 2 15 12 39 -27
Qualifications européennes
Ligue des champions 2021-2022
  • 1er : phase de groupes
  • 2e : deuxième tour de qualification
  • 3e : premier tour de qualification
Relégation en Division 2 2021-2022
  • 11e et 12e : relégation
Abréviations

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Paris Saint-Germain Football Club (féminines)Olympique lyonnais (féminines)Le Havre Athletic Club (féminines)

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

Le Havre Athletic Club (féminines)GPSO 92 IssyParis Football Club (féminines)

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 Lead Rel.
























Bordeaux 5 9 9 7 4 5 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3
Dijon 9 8 5 6 9 4 6 6 7 6 7 8 7 8 8 8 9 8
Fleury 7 3 4 4 7 7 7 7 5 5 5 6 5 5 7 7 7 9
Guingamp 10 11 11 11 11 11 9 9 8 9 8 7 8 6 5 6 5 5 5
Le Havre 1 7 6 8 10 10 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 1 12
Issy 11 12 12 12 12 12 10 10 10 10 11 11 10 11 11 11 11 11 13
Lyon 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 8
Montpellier 7 4 3 3 3 3 3 4 4 4 4 4 4 4 4 5 6 6
Paris FC 11 5 7 10 5 6 5 5 6 7 6 5 6 7 6 4 4 4 1
Paris SG 3 2 2 2 2 2 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 10
Reims 5 10 10 9 6 8 8 8 9 8 9 9 9 9 9 9 8 7
Soyaux 4 6 8 5 8 9 11 11 11 11 10 10 11 10 10 10 10 10 5

Calendrier et résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) FCGB DFCO FCF EAG HAC GPSO OL MHSC PFC PSG SDR ASJS
Girondins de Bordeaux 5-1 6-1 1-0 6-0 1-0 - 3-2 2-3 0-0 7-1 2-1
Dijon FCO 0-2 3-1 - 2-1 3-1 0-3 1-0 - 0-3 0-0 3-2
FC Fleury 91 1-2 2-0 - 1-0 - 0-3 0-0 1-1 0-5 1-2 0-0
EA Guingamp - 1-2 0-1 2-1 2-0 - 4-1 1-1 0-5 - 3-0
Le Havre AC 0-2 0-2 1-3 0-1 0-0 1-3 1-3 - - 0-1 0-1
GPSO 92 Issy 3-1 1-0 0-1 1-6 0-4 - - - 0-14 - 0-1
Olympique lyonnais 2-1 2-0 - 4-0 - 9-0 2-1 4-0 - 3-0 5-1
Montpellier HSC - 1-1 0-0 2-0 3-1 3-1 0-5 2-1 0-3 0-4 -
Paris FC 0-1 3-2 - 0-0 1-1 5-0 - - - 3-1 2-0
Paris Saint-Germain 1-0 - 4-0 4-1 5-0 4-0 1-0 4-0 4-1 4-0 7-0
Stade de Reims 4-4 - 1-2 0-1 2-1 7-1 0-3 0-1 1-4 - 4-0
ASJ Soyaux - 2-1 - 0-0 - 0-1 0-2 1-4 0-3 0-3 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Classement domicile — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 27 9 9 0 0 31 2 +29
2 Olympique lyonnais 24 8 8 0 0 31 3 +28
3 Girondins de Bordeaux 22 8 7 1 0 29 4 +25
4 Paris FC 14 8 4 2 2 14 10 +4
5 Montpellier HSC 14 7 4 2 1 11 9 +2
6 Dijon FCO 13 7 4 1 2 9 9 0
7 EA Guingamp 10 7 3 1 3 11 11 0
8 FC Fleury 91 9 8 2 3 3 5 11 -6
9 GPSO 92 Issy 6 7 2 0 5 5 27 -22
10 Stade de Reims 4 7 1 1 5 13 16 -3
11 ASJ Soyaux 3 7 1 0 6 4 16 -12
12 Le Havre AC 1 7 0 1 6 2 11 -9
Classement extérieur — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympique lyonnais 18 7 6 0 1 21 2 +19
2 Paris Saint-Germain 16 6 5 1 0 30 0 +30
3 FC Fleury 91 13 7 4 1 2 8 12 -4
4 Girondins de Bordeaux 10 7 3 1 3 11 10 +1
5 EA Guingamp 10 8 3 1 4 9 12 -3
6 Stade de Reims 10 8 3 1 4 7 19 -12
7 Paris FC 8 7 2 2 3 11 13 -2
8 Montpellier HSC 7 8 2 1 5 7 14 -7
9 ASJ Soyaux 7 8 2 1 5 6 15 -9
10 Dijon FCO 4 8 1 1 6 7 17 -10
11 Le Havre AC 4 8 1 1 6 8 20 -12
12 GPSO 92 Issy 4 8 1 1 6 4 31 -27

Source : Classements annexes sur Footoféminin.fr

Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

* indique que certaines journées ne sont pas complètes en raison de reports de matchs :

  • 16e journée : match OL-Paris SG reporté en raison de cas de Covid-19.
  • 17e journée : match Issy-Paris FC reporté en raison de cas de Covid-19.
  • 18e journée : matchs PFC-Fleury et Guingamp-OL reportés en raison de cas de Covid-19.

Classements des buteuses[modifier | modifier le code]

Mise à jour :

  Buteuse Club Buts
1 Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto Paris Saint-Germain 20
2 Drapeau : Jamaïque Khadija Shaw Girondins de Bordeaux 19
3 Drapeau : France Kadidiatou Diani Paris Saint-Germain 13
4 Drapeau : Angleterre Nikita Parris Olympique lyonnais 11
Drapeau : Canada Évelyne Viens Paris FC 11
6 Drapeau : France Clara Matéo Paris FC 10
7 Drapeau : Portugal Mélissa Gomes Stade de Reims 9
Drapeau : Danemark Nadia Nadim Paris Saint-Germain 9
Drapeau : France Faustine Robert EA Guingamp 9
Drapeau : Pays-Bas Katja Snoeijs Girondins de Bordeaux 9

Source : Classement des buteuses sur Footoféminin.fr

Classements des passeuses[modifier | modifier le code]

Mise à jour :

  Passeuse Club Passes
1 Drapeau : Allemagne Dzsenifer Marozsán Olympique lyonnais 10
2 Drapeau : France Kadidiatou Diani Paris Saint-Germain 9
Drapeau : France Sandy Baltimore Paris Saint-Germain 9
4 Drapeau : Allemagne Sara Däbritz Paris Saint-Germain 8
5 Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto Paris Saint-Germain 7
Drapeau : Jamaïque Khadija Shaw Girondins de Bordeaux 7
Drapeau : Pays-Bas Katja Snoeijs Girondins de Bordeaux 7
8 Drapeau : France Delphine Cascarino Olympique lyonnais 6
Drapeau : Nigeria Desire Oparanozie Dijon FCO 6
10 Drapeau : France Kessya Bussy Stade de Reims 5
Drapeau : Canada Ashley Lawrence Paris Saint-Germain 5
Drapeau : France Gaëtane Thiney Paris FC 5

Source : Classement des passeuses sur Footoféminin.fr

Affluences de la saison[modifier | modifier le code]

Classement des affluences les plus importantes de la saison
Rang Match Journée Date Affluence
1 Stade de Reims - Olympique lyonnais J2 1 500
2 Le Havre AC - Stade de Reims J5 990
3 Le Havre AC - ASJ Soyaux J4 946
4 Le Havre AC - FC Fleury 91 J2 907
5 FC Fleury 91 - Olympique lyonnais J4 865
6 Olympique lyonnais - EA Guingamp J6 750
7 Girondins de Bordeaux - Paris Saint-Germain J2 749
8 Olympique lyonnais - Paris FC J1 636
9
10

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de France féminin de football 2020-2021
Champion
Qualifications continentales
Ligue des champions 2021-2022
Promotions et relégations
Promus en Division 1
Relégués en Division 2


Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Joueuse du mois[modifier | modifier le code]

Nouveauté de la saison 2020-2021 : chaque mois les internautes votent entre trois joueuses sélectionnées par un jury de dix experts pour élire la joueuse du mois de D1 Arkema[9].

Joueuse du mois
Mois Joueuse Autres nommées
Septembre[10] Drapeau : France Kadidiatou Diani (50 %, Paris SG) Drapeau : Australie Ellie Carpenter (34,5 %, OL) Drapeau : France Rose Lavaud (15,5 %, Dijon FCO)
Octobre[11] Drapeau : Jamaïque Khadija Shaw (44 %, FCG Bordeaux) Drapeau : France Sandy Baltimore (32 %, Paris SG) Drapeau : France Clara Matéo (24 %, Paris FC)
Novembre[12] Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto (57,2 %, Paris SG) Drapeau : France Kadidiatou Diani (35,3 %, Paris SG) Drapeau : Danemark Nadia Nadim (7,5 %, Paris SG)
Décembre[13] Drapeau : France Marie-Antoinette Katoto (39,6 %, Paris SG) Drapeau : France Amel Majri (39 %, OL) Drapeau : Jamaïque Khadija Shaw (21,4 %, FCG Bordeaux)
Janvier[14] Drapeau : Jamaïque Khadija Shaw (45 %, FCG Bordeaux) Drapeau : France Wendie Renard (37 %, OL) Drapeau : États-Unis Sh'nia Gordon (18 %, Dijon FCO)
Février[15] Drapeau : France Maëlle Garbino (43,9 %, FCG Bordeaux) Drapeau : France Sandy Baltimore (34,2 %, Paris SG) Drapeau : France Solène Durand (21,9 %, EA Guingamp)
Mars[16] Drapeau : Costa Rica Melissa Herrera (70,9 %, Stade de Reims) Drapeau : Espagne Irene Paredes (17,8 %, Paris SG) Drapeau : France Melvine Malard (11,3 %, OL)
Avril
Mai

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Trophées FFF

Le lundi 31 mai 2021 aura lieu la cérémonie de remise des trophées de la D1 Arkema organisée par la FFF et le diffuseur officiel du championnat, Canal+[17],[18].

Sont élu(e)s par les entraîneurs et capitaines des équipes de D1 :

  • La meilleure joueuse :
  • La meilleure espoir :
  • Le meilleur entraîneur :

Est élue par les gardiennes et entraîneurs des équipes de D1 :

  • La meilleure gardienne :

La direction technique de l'arbitrage de la FFF établit un classement pour élire :

  • La meilleure arbitre :

Choisi par les internautes :

  • Le plus beau but :

Les consultantes de Canal+ établissent :

  • L'équipe type :
Trophées UNFP

Au mois de mai, lors de la cérémonie des trophées UNFP du football 2021, sont élues la meilleure joueuse et la meilleure espoir de la saison.

Meilleure joueuse Meilleure espoir
0

Parcours en Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Le parcours des clubs français en Ligue des champions est important puisqu'il détermine le coefficient UEFA de la France, et donc le nombre de clubs français présents dans la compétition européenne les années suivantes.

Club Phase finale
Résultat Ultime adversaire Vic - Nul - Déf
Olympique lyonnais Quarts de finale
Paris Saint-Germain

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À noter que lors des grands matchs contre des équipes comme l'OL ou le PSG, certains clubs utilisent le stade de leur section masculine associée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Issy-les-Moulineaux et Le Havre promus en D1 féminine », sur L'Équipe.fr, (consulté le 16 avril 2020)
  2. « Foot: l'entraîneur de l’ASJ Soyaux a démissionné », sur CharenteLibre.fr, (consulté le 31 octobre 2020)
  3. Nicolas Jambou, « Laurent Mortel, nouvel entraîneur de Soyaux », sur L'Équipière, (consulté le 31 octobre 2020)
  4. Sebastien Duret, « #D1Arkema - Thierry UVENARD et le HAC se séparent », sur Footofeminin.fr, (consulté le 19 décembre 2020)
  5. Luc Gallais, « Football - D1 Arkema : Michaël Bunel est le nouvel entraîneur des Havraises », sur Paris-Normandie, (consulté le 30 décembre 2020)
  6. Léo Quester et Ines Roy-Lewanowicz, « D1 Arkema - GPSO 92 Issy : le coach limogé ? Les joueuses s’insurgent », sur L'Équipière, (consulté le 22 février 2021)
  7. Sebastien Duret, « #D1Arkema - GPSO 92 ISSY change d'entraîneur », sur Footofeminin.fr, (consulté le 22 février 2021)
  8. [PDF] « Règlement des championnats de France féminins de D1 Arkema et D2 2020-2021 », sur FFF.fr (consulté le 5 septembre 2020), p. 7
  9. « Division 1 : un trophée pour récompenser la joueuse du mois », sur L'Équipe, (consulté le 3 septembre 2020)
  10. « Diani, joueuse du mois de septembre », sur FFF.fr, (consulté le 7 octobre 2020)
  11. « Khadija Shaw, joueuse du mois d'octobre », sur FFF.fr, (consulté le 13 novembre 2020)
  12. « Joueuse du mois : Katoto élue en novembre », sur FFF.fr, (consulté le 9 décembre 2020)
  13. « Joueuse du mois : coup double pour Katoto », sur FFF.fr, (consulté le 13 janvier 2021)
  14. « Trophée de la joueuse du mois : Khadija Shaw récidive », sur FFF.fr, (consulté le 15 février 2021)
  15. « Joueuse du mois : Garbino sacrée en février », sur FFF.fr, (consulté le 25 mars 2021)
  16. « Melissa Herrera élue joueuse de mars », sur FFF.fr, (consulté le 14 avril 2021)
  17. « La FFF - Palmarès des trophées de la D1 féminine », sur FFF.fr, (consulté le 19 octobre 2020)
  18. footofeminin, « Trophées de la D1 Arkema », sur Twitter, (consulté le 8 avril 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]