Alix de Montmorency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alix de Montmorency
Biographie
Naissance
Ca. 1173
Décès
25 février 1220 ou 1221
Sépulture
Famille
Père
Mère
Laurence de Hainaut
Fratrie
Conjoint
Enfant
Amaury VI de Montfort
Guy de Montfort-Bigorre
Robert de Montfort
Simon V de Montfort
Amicie de Montfort
Laure de Montfort
Pétronille de Montfort

Alix de Montmorency (ca. 1173 † ou 1221) est la fille de Bouchard V de Montmorency et de Laurence de Hainaut, fille du comte Baudouin IV de Hainaut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parents et fratrie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Bouchard V de Montmorency et de Laurence de Hainaut. Son frère aîné est Mathieu, le connétable de France en 1218-1230.

Vers 1190, elle a épousé Simon IV de Montfort (ca. 1165 † ).

La croisade des albigeois[modifier | modifier le code]

Son mari s'engage dans la croisade des albigeois en 1209. Un an après, elle vient le rejoindre et amenant les renforts. Elle est restée là, aidant son mari. En 1217, elle est allée à Paris demander au roi des renforts, mais elle était à Toulouse au moment où Simon a été tué le . Après sa mort, Alix est retourné dans Montfort-l'Amaury où elle est morte le ou 1221.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Les enfants de Simon et Alix sont :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie complémentaire[modifier | modifier le code]

  • (es) Martín Alvira, « Presencia política y participación militar de las mujeres en la Cruzada Albigense », Revista de historia Jerónimo Zurita, no 94,‎ , p. 27-66 (ISSN 0214-0993, lire en ligne).
  • (en) Sharon Bryant Neal, « "Las Donas e las femnas, las tozas avinens": Women in La Canso de la Crozada », Tenso, vol. 10, no 2,‎ , p. 110-138 (ISSN 0890-3352, DOI 10.1353/ten.1995.0012).
  • Marjolaine Raguin, « Dames et jardins. De l'épique à la lyrique dans la partie anonyme de la Chanson de la Croisade albigeoise », Archives ariégeoises, vol. 6,‎ , p. 77-99 (ISSN 2265-8335, lire en ligne).
    Représentation littéraire d'Alix de Montmorency dans la seconde partie de la Chanson de la croisade albigeoise, p. 87-90.
  • Jean Sarrand, « Alix de Montmorency et Marguerite de Marly », Bulletin de la Commission archéologique de Narbonne, vol. 32,‎ , p. 173-175.
  • Monique Zerner, « L'épouse de Simon de Montfort et la croisade albigeoise », dans Femmes, mariages-lignages, XIIe-XIVe siècles : mélanges offerts à Georges Duby, Bruxelles, De Boeck Université, , p. 449-470.