Marina de Grèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marina de Grèce
(el) Μαρίνα της Ελλάδας
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Marina de Grèce en 1934.
Biographie
Titulature Princesse de Grèce et de Danemark
Duchesse de Kent
Comtesse de Saint Andrews
Baronne Downpatrick
Dynastie Maison de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Distinctions Ordre des Saintes-Olga-et-Sophie
Ordre royal de Victoria
Ordre de l'Empire britannique
Naissance
Athènes (Grèce)
Décès (à 61 ans)
Palais de Kensington (Londres, Royaume-Uni)
Sépulture Domaine de Frogmore (Windsor)
Père Nicolas de Grèce
Mère Hélène Vladimirovna de Russie
Conjoint George, duc de Kent
Enfants Edward, duc de Kent
Alexandra de Kent
Michael de Kent
Religion Orthodoxie grecque

Signature

Signature de Marina de Grèce (el) Μαρίνα της Ελλάδας

Description de cette image, également commentée ci-après

Marina de Grèce, princesse de Grèce et de Danemark puis, par son mariage, duchesse de Kent, est née le à Athènes, en Grèce, et morte le à Londres, au Royaume-Uni. Petite-fille du roi des Hellènes Georges Ier, elle entre dans la famille royale britannique par son mariage avec le prince George, duc de Kent, fils du roi George V.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Marina, à droite, avec ses sœurs Olga, à gauche, et Élisabeth, au milieu.

Elle est la fille du prince Nicolas de Grèce et de son épouse la grande-duchesse Hélène Vladimirovna de Russie. Sa grand-mère maternelle est la grande-duchesse Maria Pavlovna de Russie. Elle a deux sœurs aînées, Olga, princesse de Yougoslavie, et Élisabeth, comtesse de Toerring-Jettenbach.

Belle-sœur des rois de Grande-Bretagne et d'Irlande et Empereurs des Indes Édouard VIII et George VI et de la reine-mère Elizabeth, elle est, en tant que duchesse de Kent, la tante par alliance de l'actuelle reine Élisabeth II tout en étant la cousine germaine du mari de celle-ci Philip Mountbatten, mais aussi - et entre autres - du grand-duc Vladimir Kirillovitch de Russie, prétendant au trône impérial de Russie, de la sœur de celui-ci, la grande-duchesse Kira Kyrillovna de Russie, épouse du prince Louis-Ferdinand de Prusse (prétendant au trône de Prusse) et du prince-écrivain Michel de Grèce.

Elle est également la nièce de la princesse Marie Bonaparte, célèbre psychanalyste, épouse du prince Georges de Grèce, amie de Sigmund Freud et maîtresse de l'homme politique français Aristide Briand.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Elle est baptisée vers la fin de l'année 1906, et ses parrains et marraines sont : le roi Georges Ier de Grèce (son grand-père paternel), le roi Édouard VII du Royaume-Uni, la princesse Mary de Teck, le prince André de Grèce (son oncle paternel), le grand-duc Boris Vladimirovitch de Russie (son oncle maternel) et la grande-duchesse Victoria-Mélita de Saxe-Cobourg-Gotha (sa tante maternelle par mariage).

Elle vit en Russie au sein de sa famille maternelle jusqu'à ce que sa famille ne soit contrainte à l'exil en 1917 puis en Grèce dans sa famille paternelle. Elle reçoit une éducation typiquement britannique au point que, petite fille, elle préférait prier en anglais.

Duchesse de Kent[modifier | modifier le code]

La duchesse de Kent en 1934.

En 1934, elle contracte une union brillante avec le duc de Kent qui en fait un membre de la famille royale britannique. Sept semaines après la naissance de leur troisième enfant, le prince Michael, son époux meurt (le ) dans un accident d'avion en Écosse. Celui-ci avait souvent vécu de manière trouble et sa mort reste une énigme.

Veuve à 36 ans, la duchesse ne boude jamais ses obligations publiques de représentations, on la voit bien souvent sur les estrades lors des championnats de Wimbledon puisqu'elle est la présidente du All England Lawn Tennis and Croquet Club.

La princesse Marina est un des membres de la famille royale les plus populaires auprès de la population anglaise, grandement admirée pour sa beauté, son charme et son élégance. Elle décède d'une tumeur au cerveau au palais de Kensington le à l'âge de 61 ans.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

La duchesse de Kent lors de son mariage en 1934.

Elle épouse le le quatrième fils du roi George V et de la reine Mary, son cousin, George du Royaume-Uni, duc de Kent (1902-1942). Ils ont trois enfants.

Titres et distinctions[modifier | modifier le code]

Titulature complète[modifier | modifier le code]

À la fin de sa vie sa titulature usuelle est Son Altesse Royale la princesse Marina, duchesse de Kent, grâce à l'autorisation de la reine Élisabeth peu avant le mariage de son fils, Edward. Cette titulature permettait de ne pas confondre la duchesse douairière de Kent et l'épouse de son fils. Contrairement à sa belle-sœur, la princesse Alice, Marina n'a pas été créée princesse, car elle est princesse de Grèce et de Danemark par naissance. Elle n'a fait que reprendre sa titulature princière contrairement à l'usage qui voulait qu'elle porte le titre de duchesse douairière.

Elle porte successivement le titre de :

  • Son Altesse Royale la princesse Marina de Grèce et de Danemark (1906-1934)
  • Son Altesse Royale la duchesse de Kent (1934-1961)
  • Son Altesse Royale la princesse Marina, duchesse de Kent (1961-1968)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Distinctions britanniques[modifier | modifier le code]

Distinctions étrangères[modifier | modifier le code]

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Ascendance[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Biographies de Marina[modifier | modifier le code]

  • (fr) Pierre Belperron, La princesse Marina, duchesse de Kent, Plon, .
  • (fr) Jennifer Ellis, La Vie de Marina, duchesse de Kent, Amiot-Dumont, .
  • (en) Grace Ellison, The Authorised Life Story of Princess Marina, William Heinemann, .
  • (en) Stella King, Princess Marina : Her Life and Times, Littlehampton Book Services Ltd, (ISBN 0304934607).
  • (en) Celia Lee, « Princess Marina the Duchess of Kent as Commandant of the WRNS during the Second World War », dans Women in War: from home front to front line, Barnsley, Pen & Sword Military (ISBN 9781848846692), p. 101-116.
  • (en) Sophia Watson, Marina : The story of a Princess, Londres, Weidenfeld and Nicholson, (ISBN 0297814672).
  • (en) James Wentworth Day, H.R.H. Princess Marina, Duchess of Kent, Robert Hale Ltd, (ISBN 0709107803).
  • (en) « Marina Duchess of Kent - A beauty who was born a Greek princess and married into the House of Windsor », dans Newcomers' Lives - The Story of Immigrants as Told in Obituaries from The Times, Bloomsbury Academic, (ISBN 9781441159175), p. 75-78.

Sur Marina et George[modifier | modifier le code]

  • (en) Edward Owens, « ‘All the world loves a lover’: the 1934 royal wedding of Prince George and Princess Marina », dans The Family Firm: Monarchy, Mass Media and the British Public, 1932–53, University of London Press, (ISBN 978-1-909646-95-7), p. 45-90.
  • (en) Christopher Warwick, George and Marina, Londres, Weidenfeld and Nicholson, (ISBN 0297794531).

Sur Marina et la famille royale de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rita McDonald Damper sur l’Internet Movie Database (consulté le ).