Michael de Kent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michael de Kent
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Michael de Kent, en 2014.
Biographie
Titulature Prince du Royaume-Uni
Dynastie Maison Windsor
Nom de naissance Michael George Charles Franklin
Naissance (79 ans)
Coppins (Royaume-Uni)
Père George de Kent
Mère Marina de Grèce
Conjoint Marie-Christine von Reibnitz
Enfants Frederick Windsor
Gabriella Windsor
Résidence Palais de Kensington
Religion Anglicanisme

Description de l'image Coat of Arms of Michael of Kent.svg.

Michael de Kent (Michael George Charles Franklin[1]), né le dans la maison de campagne de Coppins (en) à Iver dans le Buckinghamshire, est un membre de la famille royale britannique, cousin germain de la reine Élisabeth II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le troisième enfant et deuxième fils du prince George du Royaume-Uni, duc de Kent (1902-1942), et de la princesse Marina de Grèce (1906-1968).

Michael de Kent est le cousin germain de la reine Élisabeth II, et le frère du prince Edward, duc de Kent, et de la princesse Alexandra de Kent.

En observant ses origines familiales, il est cousin au 3e degré du tsar Nicolas II de Russie, sa grand-mère maternelle étant la cousine de ce dernier. Grâce à l'ADN du prince, l'identification avec certitude des restes humains retrouvés dans la forêt de Iekaterinbourg appartenant à Nicolas II est établie.

Parcours personnel[modifier | modifier le code]

Dès 1960, il étudie le russe et le parle couramment[2]. Le prince Michael est un franc-maçon actif, comme Edward de Kent[3]. Il est le grand maître de la Grande Loge des maîtres maçons de la marque d'Angleterre et grand maître provincial de la Grande Loge de Middlesex[4].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il a épousé, le à Vienne, la baronne Marie-Christine von Reibnitz, devenue princesse Michael de Kent. Celle-ci étant de confession catholique, il perd alors sa place dans l'ordre de succession au trône britannique. En revanche, leurs enfants élevés dans la religion anglicane conservent leurs droits dans l'ordre de succession.

De cette union sont issus deux enfants ; étant les arrière-petits enfants d'un souverain (le roi George V), ils ne possèdent pas le prédicat d'altesse royale et portent les titres de Lord et Lady, utilisés pour les comtes.

Il est réintégré dans l'ordre de succession le , avec l'Acte de succession à la Couronne et occupe depuis 2021 la 52e place.

Titulature[modifier | modifier le code]

En tant que petit-fils de souverain, il est prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord avec le prédicat d’altesse royale. N'étant pas fils du souverain, il porte le nom lié au titre de son père, c’est-à-dire de Kent. Étant le cadet, il n'a pas hérité du titre de son père, dévolu à son frère aîné Edward.

  • depuis le  : Son Altesse Royale le prince Michael de Kent (naissance).

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portant un titre royal, Michael ne porte pas de nom de famille ; si nécessaire, il utilise le patronyme Windsor.
  2. (en) Andrew Alderson, « Russia hails Prince Michael, the Royal Family member with Tsarist blood in his veins », sur The Telegraph, (consulté le ).
  3. (en) Tim Walker, « Prince Michael of Kent's freemasons lodge faces legal action », sur The Telegraph, (consulté le ).
  4. (en) « The Duke of Kent celebrates 55 years of being a Freemason », sur Royal Central, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]