24 Heures du Mans 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
24 Heures du Mans 2020
Description de l'image Logo-24h-lemans-2020-date-septembre.png.
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 88e
Lieu(x) Drapeau : France Le Mans
Date du au
Participants 59
Site(s) Circuit des 24 Heures
Site web officiel www.24h-lemans.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Vainqueur Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Deuxième Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Troisième Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing

Navigation

Les 24 Heures du Mans 2020 sont la 88e édition des 24 Heures du Mans et ont lieu les 19 et 20 septembre 2020.

Elles devaient initialement avoir lieu les 13 et 14 juin et être la 8e et dernière manche du Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020, mais à cause de l'évolution de la pandémie du coronavirus et des dernières directives gouvernementales, l'édition 2020 est reportée aux 19 et 20 septembre 2020[1].

Compte tenu des restrictions sanitaires, l'édition se déroule à huis clos[2].

Engagés[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

La participation aux 24 Heures du Mans se fait sur invitation uniquement.

Invitation dans la catégorie Garage 56[modifier | modifier le code]

Afin de promouvoir les nouvelles technologies, l’ACO peut inviter un concurrent présentant une voiture innovante, en catégorie « Garage 56 », ne répondant pas aux règlements techniques du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2019-2020.

Invitations en fonction des résultats aux 24H du Mans ou autres séries/championnats[modifier | modifier le code]

Des invitations sont attribuées aux écuries qui ont[3] :

  • gagné dans leur catégorie lors des précédents 24 Heures du Mans (chaque écurie est invitée dans la catégorie qu'elle a gagnée)
  • remporté ou terminé second le championnat European Le Mans Series dans la catégorie LMP2 (ces écuries sont invitées en LMP2)
  • remporté ou terminé second le championnat European Le Mans Series dans la catégorie LM GTE (ces écuries peuvent choisir entre LMGTE Pro et LMGTE Am)
  • remporté le championnat European Le Mans Series dans la catégorie LMP3 (l'écurie est invitée en LMP2)
  • remporté la Michelin Le Mans Cup dans la catégorie GT3 (l'écurie est invitée en LMGTE Am)
  • remporté le championnat Asian Le Mans Series dans les catégories LMP2 ou LMP2 Am (chacune est invitée en LMP2)
  • remporté le championnat Asian Le Mans Series dans la catégorie LMP3 (l'écurie est libre de choisir entre LMP2 et LMGTE Am)
  • remporté le championnat Asian Le Mans Series dans la catégorie GT (l'écurie est invitée en LMGTE Am)
  • été désignées par les organisateurs de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship (2 invitations)

L'IMSA accorde ces deux invitations aux pilotes remportant les trophées Jim Trueman et Bob Akin (pilotes bronze ou silver ayant marqué le plus de point dans ce championnat respectivement en catégorie LPM2 et GTD). Ces pilotes peuvent choisir l'équipe avec laquelle ils honoreront ces invitations (respectivement en catégorie LMP2 et GTE Am).

Ces invitations ne peuvent être attribuées aux concurrents ELMS, Weathertech SCC, Asian LMS et Michelin Le Mans Cup que s'ils ont participé à toutes les épreuves de la série/championnat concerné.

Elles ne peuvent être attribuées aux concurrents des 24 Heures du Mans que s'ils ont participé à toutes les épreuves de l’une des séries ELMS, IMSA WeathertechSportscar Championship ou Asian LMS

Chacune de ces invitations ne pourra être accordée que si la voiture concernée est engagée en 2020 dans l’un des trois championnats suivants : l'Asian Le Mans Series, l'European Le Mans Series ou l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

Une équipe ne peut bénéficier de plus de deux invitations d'après ses résultats.

Les limitations ci-dessus ne s'appliquent qu'aux invitations en fonction des résultats.

Raison de l'invitation LMP1 LMP2 LMGTE Pro LMGTE Am
Vainqueurs des 24 Heures du Mans 2019 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Allemagne Team Project 1
Champions ELMS 2019 (LMP2 et GTE) Drapeau : France IDEC Sport Racing Drapeau : Suisse Luzich Racing
Deuxième ELMS 2019 (LMP2 et GTE) Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing
Champion ELMS 2019 (LMP3) Drapeau : États-Unis EuroInternational
Lauréat du Trophée Bob Akin WeatherTech SportsCar Championship Richard Heistand

avec JMW Motorsport

Lauréat du Trophée Jim Trueman WeatherTech SportsCar Championship Cameron Cassels

avec Performance Tech Motorsports

Champions Asian Le Mans Series 2019-2020 (LMP2 Pro et GT) Drapeau : Russie G-Drive Racing By Algarve Drapeau : Taïwan HubAuto Corsa
Champion Asian Le Mans Series 2019-2020 (LMP2 Am) Drapeau : États-Unis Rick Ware Racing (en)
Champion Asian Le Mans Series 2019-2020 (LMP3) Drapeau : Royaume-Uni Nielsen Racing
Champion Michelin Le Mans Cup 2019 (GT3) Drapeau : Suisse Kessel Racing

Le tableau ci-dessus prend en compte la disqualification post-course des 24H du Mans 2019 de la Ford #85 du Keating Motorsport[4] (initialement déclarée gagnante en LMGTE Am).

Inter Europol Competition, initialement déclaré champion ELMS en catégorie LMP3, s'est vu infligé une pénalité de 9 tours pour non respect du temps de conduite minimal d'un pilote bronze à l'issue de la manche finale de Portimão. Elle a donc perdu la deuxième place de cette épreuve, le titre du championnat et l'invitation qui en découlait au profit de EuroInternational (Toutefois Inter Europol Compétition a fait appel de cette décision et le classement modifié reste provisoire).

Chacune des quatre équipes gagnantes dans leur catégorie des 24H du Mans 2019, sont inscrites pour le Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020 et sont invitées à ce titre. Théoriquement pour bénéficier en plus de leurs invitations au titre de gagnants des 24H du Mans 2019 elles devraient engager une voiture dans l’un des trois championnats suivants : l'Asian Le Mans Series, l'European Le Mans Series ou l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Sur la saison 2019 seul le Team Project One satisfaisait cette condition.

Invitation des concurrents engagés dans le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2019-2020[modifier | modifier le code]

Les écuries engagées dans le Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020 sont invitées.

Autres invitations[modifier | modifier le code]

Les autres invitations sont faites sur dossier.

Liste officielle[modifier | modifier le code]

Une première liste de 62 engagés est publiée par l'ACO le 28 février accompagnée d'une liste de 10 réservistes afin de remplacer d'éventuelles invitations non acceptées ou retirées.

Par la suite cette liste subit plusieurs mises à jour du fait de défections (une part de celles-ci étant des conséquences de l'épidémie COVID-19) avec l'intégration de réservistes en remplacement.

La liste ci-dessous correspond à celle publiée par l'ACO le 17 juillet 2020 qui ne contient plus que 60 engagés alors qu'il n'y a plus de réservistes.

No. Pays Écurie Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
LMP1
1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Rebellion R13-Gibson M Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes Drapeau : France Norman Nato Drapeau : Brésil Bruno Senna
3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Rebellion R13-Gibson M Drapeau : France Nathanaël Berthon Drapeau : Suisse Louis Delétraz Drapeau : France Romain Dumas
4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Enso CLM P1/01-Gibson M Drapeau : France Tom Dillmann Drapeau : Canada Bruno Spengler Drapeau : Royaume-Uni Oliver Webb
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway Drapeau : Japon Kamui Kobayashi Drapeau : Argentine José María López
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Suisse Sébastien Buemi Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Drapeau : Japon Kazuki Nakajima
LMP2
11 Drapeau : États-Unis EuroInternational Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : France Adrien Tambay Drapeau : France Érik Maris Drapeau : Belgique Christophe d'Ansembourg
16 Drapeau : Russie G-Drive Racing by Algarve Aurus 01-Gibson G Drapeau : Irlande Ryan Cullen Drapeau : Royaume-Uni Oliver Jarvis Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy
17 Drapeau : France IDEC Sport Oreca 07-Gibson M Drapeau : France Patrick Pilet Drapeau : Royaume-Uni Kyle Tilley Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Kennard (en)
21 Drapeau : États-Unis DragonSpeed USA Oreca 07-Gibson M Drapeau : Mexique Memo Rojas Drapeau : France Timothé Buret Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya
22 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Oreca 07-Gibson M Drapeau : Portugal Filipe Albuquerque Drapeau : Royaume-Uni Phil Hanson Drapeau : Royaume-Uni Paul di Resta
24 Drapeau : Royaume-Uni Nielsen Racing Oreca 07-Gibson M Drapeau : Royaume-Uni Tony Wells Drapeau : Canada Garett Grist Drapeau : Royaume-Uni Alex Kapadia
25 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Oreca 07-Gibson G Drapeau : États-Unis John Falb Drapeau : Suisse Simon Trummer Drapeau : États-Unis Matt McMurry
26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Aurus 01-Gibson M Drapeau : Russie Roman Rusinov Drapeau : Danemark Mikkel Jensen Drapeau : France Jean-Éric Vergne
27 Drapeau : États-Unis DragonSpeed USA Oreca 07-Gibson M Drapeau : Royaume-Uni Ben Hanley Drapeau : Suède Henrik Hedman Drapeau : Pays-Bas Renger van der Zande
28 Drapeau : France IDEC Sport Oreca 07-Gibson M Drapeau : Royaume-Uni Richard Bradley Drapeau : France Paul-Loup Chatin Drapeau : France Paul Lafargue
29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Oreca 07-Gibson M Drapeau : Pays-Bas Frits van Eerd Drapeau : Pays-Bas Giedo van der Garde Drapeau : Pays-Bas Nyck de Vries
30 Drapeau : France Duqueine Team Oreca 07-Gibson M Drapeau : France Tristan Gommendy Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi Drapeau : Russie Konstantin Tereshchenko
31 Drapeau : France Panis Racing Oreca 07-Gibson G Drapeau : France Julien Canal Drapeau : France Nico Jamin Drapeau : France Matthieu Vaxivière
32 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Oreca 07-Gibson M Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle Drapeau : États-Unis William Owen Drapeau : Pays-Bas Job van Uitert
33 Drapeau : Danemark High Class Racing Oreca 07-Gibson M Drapeau : Danemark Anders Fjordbach Drapeau : États-Unis Mark Patterson Drapeau : Japon Kenta Yamashita
34 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : Autriche René Binder Drapeau : Pologne Jakub Śmiechowski Drapeau : Russie Matevos Isaakyan
35 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : Australie Nick Foster Drapeau : Espagne Roberto Merhi Drapeau : Japon Nobuya Yamanaka
36 Drapeau : France Signatech Alpine Elf Alpine A470-Gibson M Drapeau : France Thomas Laurent Drapeau : Brésil André Negrão Drapeau : France Pierre Ragues
37 Drapeau : Chine (République populaire de) Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson G Drapeau : France Gabriel Aubry Drapeau : Royaume-Uni Will Stevens Drapeau : Chine (République populaire de) Ho-Pin Tung
38 Drapeau : Royaume-Uni Jota Sport Oreca 07-Gibson G Drapeau : Portugal António Félix da Costa Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson Drapeau : Mexique Roberto González
39 Drapeau : France SO24-HAS By Graff Oreca 07-Gibson M Drapeau : Australie James Allen Drapeau : France Vincent Capillaire Drapeau : France Charles Milesi
42 Drapeau : Suisse Cool Racing Oreca 07-Gibson M Drapeau : Suisse Antonin Borga Drapeau : Suisse Alexandre Coigny Drapeau : France Nicolas Lapierre
47 Drapeau : Italie Cetilar Racing Dallara P217-Gibson M Drapeau : Italie Andrea Belicchi Drapeau : Italie Roberto Lacorte Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto
50 Drapeau : France Richard Mille Racing Team Oreca 07-Gibson M Drapeau : Colombie Tatiana Calderón Drapeau : Allemagne Sophia Flörsch Drapeau : Pays-Bas Beitske Visser
LMGTE Pro
51 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Royaume-Uni James Calado Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi Drapeau : Brésil Daniel Serra
63 Drapeau : États-Unis WeatherTech Racing Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil Drapeau : États-Unis Jeff Segal Drapeau : Finlande Toni Vilander
71 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird Drapeau : Espagne Miguel Molina Drapeau : Italie Davide Rigon
82 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : France Sébastien Bourdais Drapeau : France Olivier Pla Drapeau : France Jules Gounon
91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR-19 M Drapeau : Italie Gianmaria Bruni Drapeau : Autriche Richard Lietz Drapeau : France Frédéric Makowiecki
92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR-19 M Drapeau : Danemark Michael Christensen Drapeau : France Kévin Estre Drapeau : Belgique Laurens Vanthoor
95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M Drapeau : Danemark Marco Sørensen Drapeau : Danemark Nicki Thiim Drapeau : Royaume-Uni Richard Westbrook
97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn Drapeau : Belgique Maxime Martin Drapeau : Royaume-Uni Harry Tincknell
LMGTE Am
52 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Allemagne Steffen Görig Drapeau : Suisse Cristoph Ulrich Drapeau : Suède Alexander West
54 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Italie Francesco Castellacci Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella Drapeau : Suisse Thomas Flohr
55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Royaume-Uni Duncan Cameron Drapeau : Irlande Matt Griffin Drapeau : Royaume-Uni Aaron Scott
56 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Italie Matteo Cairoli Drapeau : Norvège Egidio Perfetti Drapeau : Pays-Bas Larry ten Voorde (en)
57 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Pays-Bas Jeroen Bleekemolen Drapeau : Brésil Felipe Fraga Drapeau : États-Unis Ben Keating
60 Drapeau : Italie Iron Lynx Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Italie Claudio Schiavoni Drapeau : Italie Sergio Pianezzola Drapeau : Italie Paolo Ruberti
61 Drapeau : États-Unis Luzich Racing Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : États-Unis Francesco Piovanetti Drapeau : France Côme Ledogar Drapeau : Brésil Oswaldo Negri Jr.
62 Drapeau : Royaume-Uni Red River Sport Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Royaume-Uni Bonamy Grimes Drapeau : Royaume-Uni Charles Hollings Drapeau : Royaume-Uni Johnny Mowlem
66 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : États-Unis Richard Heistand Drapeau : Danemark Jan Magnussen Drapeau : États-Unis Maxwell Root
70 Drapeau : Japon MR Racing Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Japon Kei Cozzolino Drapeau : Japon Takeshi Kimura Drapeau : France Vincent Abril (en)
72 Drapeau : Taïwan HubAuto Racing Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Taïwan Morris Chen Drapeau : Brésil Marcos Gomes Drapeau : Royaume-Uni Tom Blomqvist
75 Drapeau : Italie Iron Lynx Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Italie Rino Mastronardi Drapeau : Italie Matteo Cressoni Drapeau : Italie Andrea Piccini
77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Allemagne Christian Ried Drapeau : Italie Riccardo Pera Drapeau : Australie Matt Campbell
78 Drapeau : Allemagne Proton Competition Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Autriche Horst Felbermayr, Jr. Drapeau : Italie Michele Beretta (nl) Drapeau : Pays-Bas Max van Splunteren
83 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : France Emmanuel Collard Drapeau : Danemark Nicklas Nielsen Drapeau : France François Perrodo
85 Drapeau : Italie Iron Lynx Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Suisse Rahel Frey Drapeau : Danemark Michelle Gatting Drapeau : Italie Manuela Gostner
86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker Drapeau : Royaume-Uni Michael Wainwright (de) Drapeau : Royaume-Uni Andrew Watson (en)
88 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Autriche Thomas Preining Drapeau : États-Unis Dominique Bastien Drapeau : Belgique Adrien De Leener
89 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : France Steve Brooks Drapeau : France Julien Piguet Drapeau : Grèce Andreas Laskaratos
90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Aston Martin Vantage AMR M Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Adam Drapeau : Irlande Charlie Eastwood Drapeau : Turquie Salih Yoluç
98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M Drapeau : Canada Paul Dalla Lana Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn Drapeau : Brésil Augusto Farfus
99 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Thaïlande Vutthikorn Inthraphuvasak Drapeau : Suisse Lucas Légeret Drapeau : France Julien Andlauer

Championnat dans lequel la voiture est engagée :

Évolutions de la liste[modifier | modifier le code]

Le 29 février, la liste de réserve était la suivante :

Réservistes (Liste initiale)
Ordre Catégorie No. Pays Écurie Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
1 LMGTE Am 55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Royaume-Uni Duncan Cameron Drapeau : Irlande Matt Griffin Drapeau : Royaume-Uni Aaron Scott
2 LMP1 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Team Enso CLM P1/01-Gibson M Drapeau : France Tom Dillmann
3 LMP2 17 Drapeau : France IDEC Sport Oreca 07-Gibson M Drapeau : France Patrice Lafargue
4 LMP2 20 Drapeau : Danemark High Class Racing Oreca 07-Gibson M Drapeau : Danemark Jan Magnussen
5 LMGTE Am 78 Drapeau : Allemagne Proton Competition Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Norvège Dennis Olsen
6 LMP2 27 Drapeau : États-Unis DragonSpeed USA Oreca 07-Gibson M
7 LMGTE Am 60 Drapeau : Italie Iron Lynx Ferrari 488 GTE Evo M Drapeau : Italie Claudio Schiavoni Drapeau : Italie Sergio Pianezzola Drapeau : Italie Andrea Piccini
8 LMP2 23 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Ligier JS P217-Gibson M Drapeau : Royaume-Uni Nigel Moore
9 LMGTE Am 89 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Porsche 911 RSR (2017) M Drapeau : Allemagne David Kolkmann
10 LMGTE Am 96 Drapeau : Japon D'station Racing Aston Martin Vantage AMR M Drapeau : Japon Tomonubu Fujii Drapeau : Japon Satoshi Hoshino TBA

Le 14 avril, Frédéric Sausset annonce le retrait du Sausset Racing Team 41 (SRT41) qui était invité dans la catégorie Garage 56 avec un trio de pilotes porteurs d'un handicap[5].

Le 8 mai, Porsche GT Team annonce le retrait de ses deux Porsche 911 RSR-19 engagées dans le championnat IMSA.

Une nouvelle liste est alors publiée par l'ACO intégrant les 3 premiers réservistes : La Ferrari 488 GTE Evo #55 du Spirit of Race en LMGTE Am, L'Enso CLM P1/01-Gibson #4 du ByKolles Racing Team en LMP1 et l'Oreca 07-Gibson #17 d'IDEC Sport en LMP2.

Le 11 mai, Corvette Racing annonce son retrait des 24 heures, à cause de la pandémie et de la reprogrammation des courses de Laguna Seca au 6 septembre et de Mid Ohio au 27 septembre. C'est la première fois depuis les 24 Heures du Mans 2000 que Corvette ne participe pas à la classique mancelle.

Ces deux Corvettes sont remplacées par l'Oreca 07-Gibson n°20 du High Class Racing en LMP2 et la Porsche 911 RSR (2017) n°78 du Proton Competition en LMGTE Am.

Le 17 juillet, une nouvelle liste est publiée ne comptant plus que 60 engagés.

Ont disparus :

En LMP1 : La Ginetta G60-LT-P1-AER #5 du Team LNT. En LMP2 : Les Oreca 07-Gibson #20 de High Class Racing et #48 de Performance Tech ainsi que la Riley Mk. 30-Gibson #49 de Rick Ware Racing. En LMGTE Am : La Ferrari 488 GTE Evo #81 du GEAR Racing.

Sont apparus :

En LMP2 : l'Oreca 07-Gibson #27 de DragonSpeed USA. En LMGTE Am : la Ferrari 488 GTE Evo #60 d'Iron Lynx et la Porsche 911 RSR (2017) #89 du Team Project 1.

L'Aston Martin Vantage AMR #96 de D'station Racing a refusé l'invitation et la Ligier JS P217-Gibson #23 d'Inter Europol Competition (qui était avant la Porsche 911 RSR (2017) #89 du Team Project 1 dans la liste) n'apparait pas.

Il n'y aurait donc plus de réserviste.

La Ferrari du JMW Motorsport change de numéro pour prendre le #66.

Journée test[modifier | modifier le code]

L'Automobile Club de l'Ouest a annoncé le mercredi 25 mars 2020 que la Journée Test des 24 Heures du Mans ne sera pas organisée [6] en 2020.

Pesage[modifier | modifier le code]

Pour cette édition, les vérifications techniques ont été faites le mercredi 16 septembre sur le circuit (et non en ville sur deux jours comme le veut la tradition). De plus, le public n'as pas pu y assister.

Essais Libres[modifier | modifier le code]

Première séance, le jeudi de 10 h 00 à 13 h 00[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les trois premiers de chaque catégorie lors de la première séance d'essais libres (vainqueurs de catégorie en gras)[7]
Pos. Classe Équipe Temps Tours
1 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 3 min 21 s 656 (au 29e tour) 32
2 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 3 min 21 s 990 (au 27e tour) 30
3 LMP1 1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing 3 min 23 s 155 (au 4e tour) 33
6 LMP2 33 Drapeau : Danemark High Class Racing 3 min 29 s 873 (au 26e tour) 31
7 LMP2 29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland 3 min 29 s 918 (au 9e tour) 26
8 LMP2 38 Drapeau : Royaume-Uni JOTA 3 min 31 s 206 (au 4e tour) 34
19 LMGTE Pro 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 min 53 s 930 (au 22e tour) 37
20 LMGTE Pro 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 min 54 s 992 (au 13e tour) 37
21 LMGTE Pro 71 Drapeau : Italie AF Corse 3 min 55 s 186 (au 16e tour) 30
33 LMGTE Am 98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 min 55 s 484 (au 33e tour) 35
36 LMGTE Am 72 Drapeau : Taïwan Hub Auto Racing 3 min 56 s 350 (au 18e tour) 25
38 LMGTE Am 70 Drapeau : Japon MR Racing 3 min 56 s 609 (au 12e tour) 26

Deuxième séance, le jeudi de 14 h 00 à 17 h 00[modifier | modifier le code]

Temps réalisés par les trois premiers de chaque catégorie lors de la première séance d'essais libres (vainqueurs de catégorie en gras)[8]
Pos. Classe Équipe Temps Tours
1 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 3 min 19 s 719 (au 18e tour) 33
2 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing 3 min 20 s 611 (au 31e tour) 32
3 LMP1 3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing 3 min 23 s 175 (au 28e tour) 29
4 LMP2 33 Drapeau : Danemark High Class Racing 3 min 27 s 185 (au 5e tour) 23
7 LMP2 37 Drapeau : Chine (République populaire de) Jackie Chan DC Racing 3 min 28 s 011 (au 21e tour) 25
8 LMP2 38 Drapeau : Royaume-Uni JOTA 3 min 28 s 450 (au 16e tour) 21
19 LMGTE Pro 92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team 3 min 52 s 783 (au 24e tour) 28
20 LMGTE Pro 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 min 53 s 346 (au 23e tour) 28
21 LMGTE Pro 91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team 3 min 53 s 361 (au 24e tour) 26
33 LMGTE Am 98 Drapeau : Suisse Luzich Racing 3 min 54 s 901 (au 24e tour) 25
36 LMGTE Am 72 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing 3 min 55 s 061 (au 23e tour) 24
38 LMGTE Am 98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing 3 min 55 s 167 (au 4e tour) 32

Troisième séance, le jeudi de 20 h 00 à 00 h 00[modifier | modifier le code]

Quatrième séance, le vendredi de 10 h 00 à 11 h 00[modifier | modifier le code]

Qualifications[modifier | modifier le code]

Essai qualificatif[modifier | modifier le code]

Temps réalisés lors de la séance de qualification (vainqueurs de catégorie en gras)[9]
Pos. Classe Équipe Pilote Temps Écart
1 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Japon Kamui Kobayashi 3 m 17 s 089 --
2 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Japon Kazuki Nakajima 3 m 17 s 336 + 0 s 247
3 LMP1 1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : Brésil Bruno Senna 3 m 21 s 598 + 4 s 509
4 LMP1 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Drapeau : France Tom Dillmann 3 m 24 s 468 + 7 s 379
5 LMP1 3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : Suisse Louis Delétraz 3 m 24 s 632 + 7 s 543
6 LMP2 29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Drapeau : Pays-Bas Nyck de Vries 3 m 26 s 648 + 9 s 559
7 LMP2 37 Drapeau : Chine (République populaire de) Jackie Chan DC Racing Drapeau : Royaume-Uni Will Stevens 3 m 27 s 097 + 10 s 008
8 LMP2 22 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Paul di Resta 3 m 27 s 148 + 10 s 059
9 LMP2 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : France Jean-Éric Vergne 3 m 27 s 366 + 10 s 277
10 LMP2 32 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle 3 m 27 s 598 + 10 s 509
11 LMP2 33 Drapeau : Danemark High Class Racing Drapeau : Japon Kenta Yamashita 3 m 27 s 611 + 10 s 522
12 LMP2 38 Drapeau : Royaume-Uni Jota Sport Drapeau : Portugal António Félix da Costa 3 m 27 s 728 + 10 s 639
13 LMP2 16 Drapeau : Russie G-Drive Racing by Algarve Drapeau : Royaume-Uni Nick Tandy 3 m 27 s 767 + 10 s 678
14 LMP2 31 Drapeau : France Panis Racing Drapeau : France Matthieu Vaxivière 3 m 27 s 791 + 10 s 702
15 LMP2 36 Drapeau : France Signatech Alpine Elf Drapeau : France Thomas Laurent 3 m 27 s 794 + 10 s 705
16 LMP2 27 Drapeau : États-Unis DragonSpeed USA Drapeau : Royaume-Uni Ben Hanley 3 m 27 s 913 + 10 s 824
17 LMP2 42 Drapeau : Suisse Cool Racing Drapeau : France Nicolas Lapierre 3 m 28 s 509 + 11 s 420
18 LMP2 39 Drapeau : France SO24-HAS By Graff Drapeau : Australie James Allen 3 m 28 s 574 + 11 s 485
19 LMP2 30 Drapeau : France Duqueine Team Drapeau : France Tristan Gommendy 3 m 29 s 091 + 12 s 002
20 LMP2 25 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau : Suisse Simon Trummer 3 m 29 s 402 + 12 s 313
21 LMP2 21 Drapeau : États-Unis DragonSpeed USA Drapeau : Colombie Juan Pablo Montoya 3 m 29 s 741 + 12 s 652
22 LMP2 47 Drapeau : Italie Cetilar Racing Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto 3 m 29 s 880 + 12 s 791
23 LMP2 35 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Drapeau : Espagne Roberto Merhi 3 m 30 s 497 + 13 s 408
24 LMP2 24 Drapeau : Royaume-Uni Nielsen Racing Drapeau : Royaume-Uni Alex Kapadia 3 m 30 s 897 + 13 s 808
25 LMP2 50 Drapeau : France Richard Mille Racing Team Drapeau : Allemagne Sophia Flörsch 3 m 31 s 020 + 13 s 931
26 LMP2 34 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Drapeau : Russie Matevos Isaakyan 3 m 31 s 393 + 14 s 304
27 LMP2 11 Drapeau : États-Unis EuroInternational Drapeau : France Adrien Tambay 3 m 33 s 747 + 16 s 658
28 LMGTE Pro 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Danemark Marco Sørensen 3 m 50 s 872 + 33 s 783
29 LMGTE Pro 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn 3 m 50 s 925 + 33 s 836
30 LMGTE Pro 51 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Alessandro Pier Guidi 3 m 51 s 244 + 34 s 155
31 LMGTE Pro 71 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Davide Rigon 3 m 51 s 988 + 34 s 899
32 LMGTE Pro 91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Italie Gianmaria Bruni 3 m 52 s 036 + 34 s 947
33 LMGTE Pro 92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Danemark Michael Christensen 3 m 52 s 142 + 35 s 053
34 LMGTE Pro 63 Drapeau : États-Unis WeatherTech Racing Drapeau : Finlande Toni Vilander 3 m 52 s 508 + 35 s 419
35 LMGTE Am 98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn 3 m 52 s 778 + 35 s 689
36 LMGTE Am 90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Drapeau : Irlande Charlie Eastwood 3 m 52 s 961 + 35 s 872
37 LMGTE Am 86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker 3 m 52 s 970 + 35 s 881
38 LMGTE Am 61 Drapeau : Suisse Luzich Racing Drapeau : France Côme Ledogar 3 m 53 s 292 + 36 s 203
39 LMGTE Am 77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : Australie Matt Campbell 3 m 53 s 334 + 36 s 245
40 LMGTE Am 56 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : Italie Matteo Cairoli 3 m 53 s 598 + 36 s 509
41 LMGTE Am 83 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau : Danemark Nicklas Nielsen 3 m 53 s 621 + 36 s 532
42 LMGTE Am 99 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : France Julien Andlauer 3 m 53 s 670 + 36 s 581
43 LMGTE Am 57 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : Brésil Felipe Fraga 3 m 53 s 838 + 36 s 749
44 LMGTE Am 54 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella 3 m 54 s 144 + 37 s 055
45 LMGTE Am 88 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : Autriche Thomas Preining 3 m 54 s 281 + 37 s 192
46 LMGTE Am 70 Drapeau : Japon MR Racing Drapeau : Japon Kei Cozzolino 3 m 54 s 628 + 37 s 539
47 LMGTE Am 72 Drapeau : Taïwan HubAuto Corsa Drapeau : Royaume-Uni Tom Blomqvist 3 m 55 s 308 + 38 s 219
48 LMGTE Am 55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Irlande Matt Griffin 3 m 55 s 772 + 38 s 683
49 LMGTE Am 75 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau : Italie Andrea Piccini 3 m 56 s 141 + 39 s 052
50 LMGTE Am 66 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : Danemark Jan Magnussen 3 m 56 s 383 + 39 s 294
51 LMGTE Am 78 Drapeau : Allemagne Proton Competition Drapeau : Pays-Bas Max van Splunteren 3 m 56 s 475 + 39 s 386
52 LMGTE Am 85 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau : Danemark Michelle Gatting 3 m 56 s 833 + 39 s 744
53 LMGTE Am 60 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau : Italie Paolo Ruberti 3 m 57 s 876 + 40 s 787
54 LMGTE Am 62 Drapeau : Royaume-Uni Red River Sport Drapeau : Royaume-Uni Johnny Mowlem 4 m 00 s 084 + 42 s 995
55 LMGTE Am 89 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : France Julien Piguet 4 m 00 s 691 + 43 s 602
56 LMP2 17 Drapeau : France IDEC Sport Pas de temps
57 LMP2 28 Drapeau : France IDEC Sport Pas de temps
58 LMGTE Am 52 Drapeau : Italie AF Corse Temps supprimé
59 LMGTE Pro 82 Drapeau : États-Unis Risi Competizione Temps supprimé

Hyperpole[modifier | modifier le code]

Temps réalisés lors de la séance hyperpole (vainqueurs de catégorie en gras)[10]
Pos. Classe Équipe Pilote Temps Écart
1 LMP1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Japon Kamui Kobayashi 3 m 15 s 267 --
2 LMP1 1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes 3 m 15 s 822 + 0 s 555
3 LMP1 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Japon Kazuki Nakajima 3 m 16 s 649 + 1 s 382
4 LMP1 3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : Suisse Louis Delétraz 3 m 18 s 330 + 3 s 063
5 LMP1 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Drapeau : France Tom Dillmann 3 m 23 s 043 + 7 s 776
6 LMP2 22 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Paul di Resta 3 m 24 s 528 + 9 s 261
7 LMP2 26 Drapeau : Russie G-Drive Racing Drapeau : France Jean-Éric Vergne 3 m 24 s 860 + 9 s 593
8 LMP2 29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Drapeau : Pays-Bas Nyck de Vries 3 m 25 s 062 + 9 s 795
9 LMP2 32 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle 3 m 25 s 426 + 10 s 159
10 LMP2 33 Drapeau : Danemark High Class Racing Drapeau : Japon Kenta Yamashita 3 m 25 s 671 + 10 s 404
11 LMP2 37 Drapeau : Chine (République populaire de) Jackie Chan DC Racing Drapeau : Royaume-Uni Will Stevens 3 m 25 s 875 + 10 s 608
12 LMGTE Pro 91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Italie Gianmaria Bruni 3 m 50 s 874 + 35 s 607
13 LMGTE Pro 51 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Royaume-Uni James Calado 3 m 51 s 115 + 35 s 848
14 LMGTE Pro 95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Danemark Marco Sørensen 3 m 51 s 241 + 35 s 974
15 LMGTE Am 61 Drapeau : Suisse Luzich Racing Drapeau : France Côme Ledogar 3 m 51 s 266 + 35 s 999
16 LMGTE Am 77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau : Australie Matt Campbell 3 m 51 s 322 + 36 s 055
17 LMGTE Pro 97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Alex Lynn 3 m 51 s 324 + 36 s 057
18 LMGTE Pro 71 Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Royaume-Uni Sam Bird 3 m 51 s 515 + 36 s 248
19 LMGTE Am 56 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : Italie Matteo Cairoli 3 m 51 s 647 + 36 s 380
20 LMGTE Pro 92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Danemark Michael Christensen 3 m 51 s 770 + 36 s 503
21 LMGTE Am 98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau : Royaume-Uni Ross Gunn 3 m 52 s 105 + 36 s 838
22 LMGTE Am 90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Drapeau : Irlande Charlie Eastwood 3 m 52 s 299 + 37 s 032
23 LMGTE Am 86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker 3 m 52 s 346 + 37 s 079

Classement final[modifier | modifier le code]

Pilotes qualifiés par nationalités[modifier | modifier le code]

Nombre de pilotes par nationalité
Drapeau : France 33 Français Drapeau : Royaume-Uni 31 Britanniques Drapeau : Italie 18 Italiens Drapeau : États-Unis 15 Américains Drapeau : Pays-Bas 10 Néerlandais
Drapeau : Suisse 9 Suisses Drapeau : Danemark 8 Danois Drapeau : Brésil 6 Brésiliens Drapeau : Japon 6 Japonais Drapeau : Belgique 4 Belges
Drapeau : Allemagne 4 Allemands Drapeau : Australie 3 Australiens Drapeau : Autriche 3 Autrichiens Drapeau : Canada 3 Canadiens Drapeau : Russie 3 Russes
Drapeau : Colombie 2 Colombiens Drapeau : Espagne 2 Espagnols Drapeau : Irlande 2 Irlandais Drapeau : Mexique 2 Mexicains Drapeau : Portugal 2 Portugais
Drapeau : Suède 2 Suédois Drapeau : Argentine 1 Argentin Drapeau : Finlande 1 Finlandais Drapeau : Grèce 1 Grec Drapeau : Taïwan 1 Taïwanais
Drapeau : Monaco 1 Monégasque Drapeau : Nouvelle-Zélande 1 Néo-Zélandais Drapeau : Pologne 1 Polonais Drapeau : Thaïlande 1 Thaïlandais Drapeau : Turquie 1 Turc

Warm-up[modifier | modifier le code]

Course[modifier | modifier le code]

Classements intermédiaires[modifier | modifier le code]

Pos. Après la 1re heure Après 6 heures Après 12 heures Après 18 heures
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1 7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Conway - Kobayashi - Lopez
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Buemi - Nakajima - Hartley
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Conway - Kobayashi - Lopez
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Buemi - Nakajima - Hartley
2 1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Menezes - Nato - Senna
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Conway - Kobayashi - Lopez
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Buemi - Nakajima - Hartley
1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Menezes - Nato - Senna
3 3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Berthon - Delétraz - Dumas
1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Menezes - Nato - Senna
1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Menezes - Nato - Senna
3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Berthon - Delétraz - Dumas
4 8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Buemi - Nakajima - Hartley
3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Berthon - Delétraz - Dumas
3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing
Rebellion R13 (LMP1)
Berthon - Delétraz - Dumas
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Toyota TS050 Hybrid (LMP1)
Conway - Kobayashi - Lopez
5 4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing
Enso CLM P1/01 (LMP1)
Dillmann - Spengler - Webb
37 Drapeau : Chine (République populaire de) Jackie Chan DC Racing
Oreca 07 (LMP2)
Aubry - Stevens - Tung
32 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports
Oreca 07 (LMP2)
Brundle - Owen - van Uitert
22 Drapeau : Royaume-Uni United Autosports
Oreca 07 (LMP2)
Albuquerque - Stevens - di Resta

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Classement final de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[11]
Pos Classe no  Écurie Pilotes Châssis Pneus Tours Temps / Abandon
Moteur
1 LMP1 8 Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau du Japon Kazuki Nakajima
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley
Toyota TS050 Hybrid M 387 24 h 1 min 45 s 305
Toyota 2,4 L V6 Bi-Turbo
2 LMP1 1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau des États-Unis Gustavo Menezes
Drapeau de la France Norman Nato
Drapeau du Brésil Bruno Senna
Rebellion R13 M 382 + 5 tours
Gibson GK458 4,5 L V8 Atmo
3 LMP1 7 Drapeau du Japon Toyota Gazoo Racing Drapeau du Royaume-Uni Mike Conway
Drapeau du Japon Kamui Kobayashi
Drapeau de l'Argentine José María López
Toyota TS050 Hybrid M 381 + 6 tours
Toyota 2,4 L V6 Bi-Turbo
4 LMP1 3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau de la France Nathanaël Berthon
Drapeau : Suisse Louis Delétraz
Drapeau de la France Romain Dumas
Rebellion R13 M 381 + 6 tours
Gibson GK458 4,5 L V8 Atmo
5 LMP2 22 Drapeau du Royaume-Uni United Autosports Drapeau du Portugal Filipe Albuquerque
Drapeau du Royaume-Uni Phil Hanson
Drapeau : Royaume-Uni Paul di Resta
Oreca 07 M 370 + 17 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
6 LMP2 38 Drapeau du Royaume-Uni Jota Sport Drapeau du Portugal António Félix da Costa
Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau du Mexique Roberto González
Oreca 07 G 370 + 17 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
7 LMP2 31 Drapeau de la France Panis Racing Drapeau de la France Julien Canal
Drapeau de la France Nico Jamin
Drapeau de la France Matthieu Vaxivière
Oreca 07 G 368 + 19 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
8 LMP2 36 Drapeau : France Signatech Alpine Elf Drapeau de la France Thomas Laurent
Drapeau du Brésil André Negrão
Drapeau de la France Pierre Ragues
Alpine A470 M 367 + 20 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
9 LMP2 26 Drapeau de la Russie G-Drive Racing Drapeau du Danemark Mikkel Jensen
Drapeau de la Russie Roman Rusinov
Drapeau de la France Jean-Éric Vergne
Aurus 01 M 367 + 20 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
10 LMP2 28 Drapeau : France IDEC Sport Drapeau du Royaume-Uni Richard Bradley
Drapeau de la France Paul-Loup Chatin
Drapeau de la France Paul Lafargue
Oreca 07 M 366 + 21 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
11 LMP2 42 Drapeau : Suisse Cool Racing Drapeau : Suisse Antonin Borga
Drapeau : Suisse Alexandre Coigny
Drapeau de la France Nicolas Lapierre
Oreca 07 M 365 + 22 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
12 LMP2 25 Drapeau : Portugal Algarve Pro Racing Drapeau des États-Unis John Falb
Drapeau des États-Unis Matthew McMurry
Drapeau : Suisse Simon Trummer
Oreca 07 G 365 + 22 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
13 LMP2 50 Drapeau de la France Richard Mille Racing Team Drapeau de la Colombie Tatiana Calderón
Drapeau de l'Allemagne Sophia Flörsch
Drapeau des Pays-Bas Beitske Visser
Oreca 07 M 364 + 23 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
14 LMP2 47 Drapeau : Italie Cetilar Racing Drapeau de l'Italie Andrea Belicchi
Drapeau : Italie Roberto Lacorte
Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto
Dallara P217 M 363 + 24 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
15 LMP2 17 Drapeau : France IDEC Sport Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Kennard (en)
Drapeau : France Patrick Pilet
Drapeau : Royaume-Uni Kyle Tilley
Oreca 07 M 363 + 24 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
16 LMP2 27 Drapeau des États-Unis DragonSpeed USA Drapeau du Royaume-Uni Ben Hanley
Drapeau : Suède Henrik Hedman
Drapeau des Pays-Bas Renger van der Zande
Oreca 07 M 361 + 26 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
17 LMP2 32 Drapeau du Royaume-Uni United Autosports Drapeau du Royaume-Uni Alex Brundle
Drapeau : États-Unis William Owen
Drapeau des Pays-Bas Job van Uitert
Oreca 07 M 359 + 28 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
18 LMP2 35 Drapeau : Philippines Eurasia Motorsport Drapeau : Australie Nick Foster
Drapeau de l'Espagne Roberto Merhi
Drapeau du Japon Nobuya Yamanaka
Ligier JS P217 M 351 + 36 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
19 LMP2 29 Drapeau des Pays-Bas Racing Team Nederland Drapeau : Pays-Bas Frits van Eerd
Drapeau des Pays-Bas Giedo van der Garde
Drapeau des Pays-Bas Nyck de Vries
Oreca 07 M 349 + 38 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
20 LMGTE Pro 97 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Royaume-Uni Alex Lynn
Drapeau de la Belgique Maxime Martin
Drapeau du Royaume-Uni Harry Tincknell
Aston Martin Vantage AMR M 346 + 41 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
21 LMGTE Pro 51 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau du Royaume-Uni James Calado
Drapeau de l'Italie Alessandro Pier Guidi
Drapeau du Brésil Daniel Serra
Ferrari 488 GTE Evo M 346 + 41 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
22 LMGTE Pro 95 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Danemark Marco Sørensen
Drapeau du Danemark Nicki Thiim
Drapeau du Royaume-Uni Richard Westbrook
Aston Martin Vantage AMR M 343 + 44 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
23 LMGTE Pro 82 Drapeau des États-Unis Risi Competizione Drapeau de la France Sébastien Bourdais
Drapeau de la France Jules Gounon
Drapeau de la France Olivier Pla
Ferrari 488 GTE Evo M 339 + 48 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
24 LMGTE Am 90 Drapeau du Royaume-Uni TF Sport Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Adam
Drapeau : Irlande Charlie Eastwood
Drapeau de la Turquie Salih Yoluç
Aston Martin Vantage AMR M 339 + 48 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
25 LMGTE Am 77 Drapeau de l'Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau de l'Allemagne Christian Ried
Drapeau de l'Italie Riccardo Pera
Drapeau : Australie Matt Campbell
Porsche 911 RSR M 339 + 48 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
26 LMGTE Am 83 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de la France Emmanuel Collard
Drapeau du Danemark Nicklas Nielsen
Drapeau de la France François Perrodo
Ferrari 488 GTE Evo M 339 + 48 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
27 LMGTE Am 56 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : Italie Matteo Cairoli
Drapeau de la Norvège Egidio Perfetti
Drapeau : Pays-Bas Larry ten Voorde (en)
Porsche 911 RSR M 339 + 48 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
28 LMP2 24 Drapeau : Royaume-Uni Nielsen Racing Drapeau : Royaume-Uni Tony Wells
Drapeau : Canada Garett Grist
Drapeau : Royaume-Uni Alex Kapadia
Oreca 07 M 338 + 49 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
29 LMGTE Am 86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Drapeau : Royaume-Uni Ben Barker
Drapeau du Royaume-Uni Michael Wainwright (de)
Drapeau : Royaume-Uni Andrew Watson (en)
Porsche 911 RSR M 337 + 50 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
30 LMGTE Am 66 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau des États-Unis Richard Heistand
Drapeau du Danemark Jan Magnussen
Drapeau des États-Unis Maxwell Root
Ferrari 488 GTE Evo M 335 + 52 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
31 LMGTE Pro 91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau de l'Italie Gianmaria Bruni
Drapeau de l'Autriche Richard Lietz
Drapeau de la France Frédéric Makowiecki
Porsche 911 RSR-19 M 335 + 52 tours
Porsche 4,2 L Flat-6 Atmo
32 LMGTE Am 61 Drapeau : Suisse Luzich Racing Drapeau des États-Unis Francesco Piovanetti
Drapeau du Brésil Oswaldo Negri Jr.
Drapeau de la France Côme Ledogar
Ferrari 488 GTE Evo M 335 + 52 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
33 LMGTE Am 98 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin Racing Drapeau du Canada Paul Dalla Lana
Drapeau du Royaume-Uni Ross Gunn
Drapeau du Brésil Augusto Farfus
Aston Martin Vantage AMR M 333 + 54 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
34 LMGTE Am 85 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau : Suisse Rahel Frey
Drapeau du Danemark Michelle Gatting
Drapeau de l'Italie Manuela Gostner
Ferrari 488 GTE Evo M 332 + 55 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
35 LMGTE Pro 92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Drapeau : Danemark Michael Christensen
Drapeau de la France Kévin Estre
Drapeau de la Belgique Laurens Vanthoor
Porsche 911 RSR-19 M 331 + 56 tours
Porsche 4,2 L Flat-6 Atmo
36 LMGTE Am 99 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau de la Thaïlande Vutthikorn Inthraphuvasak
Drapeau : Suisse Lucas Légeret
Drapeau de la France Julien Andlauer
Porsche 911 RSR M 331 + 56 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
37 LMGTE Am 60 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau de l'Italie Sergio Pianazzola
Drapeau de l'Italie Claudio Schiavoni
Drapeau de l'Italie Paolo Ruberti
Ferrari 488 GTE Evo M 331 + 56 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
38 LMGTE Am 78 Drapeau de l'Allemagne Proton Competition Drapeau : Autriche Horst Felbermayr, Jr.
Drapeau : Italie Michele Beretta (nl)
Drapeau des Pays-Bas Max van Splunteren
Porsche 911 RSR M 330 + 57 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
39 LMGTE Am 54 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau : Italie Francesco Castellacci
Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Suisse Thomas Flohr
Ferrari 488 GTE Evo M 330 + 57 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
40 LMGTE Am 57 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau des Pays-Bas Jeroen Bleekemolen
Drapeau du Brésil Felipe Fraga
Drapeau des États-Unis Ben Keating
Porsche 911 RSR M 326 + 61 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
41 LMP2 34 Drapeau : Pologne Inter Europol Competition Drapeau de l'Autriche René Binder
Drapeau de la Russie Matevos Isaakyan
Drapeau : Pologne Jakub Śmiechowski
Ligier JS P217 M 325 + 62 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
42 LMGTE Am 62 Drapeau du Royaume-Uni Red River Sport Drapeau du Royaume-Uni Bonamy Grimes
Drapeau du Royaume-Uni Charles Hollings
Drapeau du Royaume-Uni Johnny Mowlem
Ferrari 488 GTE Evo M 325 + 62 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
43 LMGTE Am 89 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Drapeau : France Steve Brooks
Drapeau : France Julien Piguet
Drapeau de la Grèce Andreas Laskaratos
Porsche 911 RSR M 313 + 74 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
N. c. LMGTE Pro 71 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau du Royaume-Uni Sam Bird
Drapeau : Espagne Miguel Molina
Drapeau de l'Italie Davide Rigon
Ferrari 488 GTE Evo M 340 Non classé
(tour final inachevé)
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
N. c. LMGTE Am 88 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Drapeau de l'Autriche Thomas Preining
Drapeau des États-Unis Dominique Bastien
Drapeau de la Belgique Adrien de Leener
Porsche 911 RSR M 238 Non classé
(distance parcourue
insuffisante)
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
Abd. LMP2 39 Drapeau de la France SO24-HAS By Graff Drapeau : Australie James Allen
Drapeau : France Vincent Capillaire
Drapeau de la France Charles Milesi
Oreca 07 M 357 Accident
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Abd. LMGTE Am 72 Drapeau de Taïwan HubAuto Racing Drapeau de Taïwan Morris Chen
Drapeau : Brésil Marcos Gomes
Drapeau du Royaume-Uni Tom Blomqvist
Ferrari 488 GTE Evo M 273 Moteur
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMGTE Am 75 Drapeau : Italie Iron Lynx Drapeau de l'Italie Rino Mastronardi
Drapeau de l'Italie Matteo Cressoni
Drapeau de l'Italie Andrea Piccini
Ferrari 488 GTE Evo M 211 Incendie
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMP2 21 Drapeau des États-Unis DragonSpeed USA Drapeau du Mexique Memo Rojas
Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya
Drapeau : France Timothé Buret
Oreca 07 M 192 Moteur
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Abd. LMGTE Pro 63 Drapeau des États-Unis WeatherTech Racing Drapeau des États-Unis Cooper MacNeil
Drapeau des États-Unis Jeff Segal
Drapeau de la Finlande Toni Vilander
Ferrari 488 GTE Evo M 185 Dommages
consécutifs
à un accrochage
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMGTE Am 70 Drapeau du Japon MR Racing Drapeau du Japon Kei Cozzolino
Drapeau du Japon Takeshi Kimura
Drapeau : France Vincent Abril (en)
Ferrari 488 GTE Evo M 172 Suspension
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMP2 16 Drapeau de la Russie G-Drive Racing by Algarve Drapeau de l'Irlande Ryan Cullen
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Jarvis
Drapeau du Royaume-Uni Nick Tandy
Aurus 01 G 105 Problèmes
électriques
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Abd. LMP2 30 Drapeau : France Duqueine Team Drapeau de la France Tristan Gommendy
Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi
Drapeau de la Russie Konstantin Tereshchenko
Oreca 07 M 100 Accident
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Abd. LMP1 4 Drapeau de l'Autriche ByKolles Racing Drapeau de la France Tom Dillmann
Drapeau du Canada Bruno Spengler
Drapeau du Royaume-Uni Oliver Webb
ENSO CLM P1/01 M 97 Sortie de piste
Gibson GK458 4,5 L V8 Atmo
Abd. LMP2 33 Drapeau : Danemark High Class Racing Drapeau : Danemark Anders Fjordbach
Drapeau : États-Unis Mark Patterson
Drapeau : Japon Kenta Yamashita
Oreca 07 M 88 Boîte de vitesses
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Abd. LMGTE Am 52 Drapeau de l'Italie AF Corse Drapeau de l'Allemagne Steffen Görig
Drapeau : Suisse Christoph Ulrich
Drapeau de la Suède Alexander West
Ferrari 488 GTE Evo M 80 Accident
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMGTE Am 55 Drapeau : Suisse Spirit of Race Drapeau : Royaume-Uni Duncan Cameron
Drapeau : Irlande Matthew Griffin
Drapeau : Royaume-Uni Aaron Scott
Ferrari 488 GTE Evo M 78 Dommages
consécutifs
à une crevaison
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
Abd. LMP2 11 Drapeau : États-Unis EuroInternational Drapeau de la France Adrien Tambay
Drapeau : France Érik Maris
Drapeau de la Belgique Christophe d'Ansembourg
Ligier JS P217 M 26 Alternateur
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Dsq. LMP2 37 Drapeau de la République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Drapeau de la France Gabriel Aubry
Drapeau du Royaume-Uni Will Stevens
Drapeau de la République populaire de Chine Ho-Pin Tung
Oreca 07 G 141 Disqualifié
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo

Records du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Longueur du circuit : 13,625 7 km
  • Distance parcourue par les vainqueurs : 5 273,145 9 km

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « LES 24 HEURES DU MANS REPORTÉES AUX 19 ET 20 SEPTEMBRE 2020 », sur lemans.org, (consulté le )
  2. Adrien Toulisse, « Les 24 Heures du Mans 2020 à huis clos », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  3. « RÈGLEMENT PARTICULIER DES 24 HEURES DU MANS 2020 - Annexe 9 »
  4. « 24 Heures du Mans 2019: disqualification pour la #68 et pour la #85 », sur lemans.org (consulté le )
  5. « Team SRT41 reporte son projet aux 24h du Mans 2021 », (consulté le )
  6. « Pierre Fillon : "Entre organisateurs, nous devons faire preuve de solidarité" », sur lemans.org, (consulté le )
  7. (en) « 24 Hours of Le MansFree Practice 1 » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le ).
  8. (en) « 24 Hours of Le MansFree Practice 1 » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le ).
  9. (en) ACO, « 24 Hours of Le Mans - Qualifying » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le ).
  10. (en) ACO, « 24 Hours of Le Mans - Hyperpole » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le ).
  11. (en) ACO, « 24 Hours of le Mans - Provisional Classification » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté en )
  12. a b c d et e http://fiawec.alkamelsystems.com/Results/09_2019-2020/07_LE%20MANS/335_FIA%20WEC/202009191430_Race/Hour%2024/23_Analysis_Race_Hour%2024.PDF
  13. (en) ACO, « 24 Heures du Mans - Race Leader Sequence » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]